• Abbaye d'Ourscamp (60)

    En ce samedi après-midi 17 juillet 2010, mon amie Annick qui adore les vieilles pierres et édifices religieux, me fit découvrir le site de l’Abbaye d’Ourscamp. Ce fut un ravissement.

     

    Située dans l’Oise sur la commune de Chiry-Ourscamp, entre Noyon et Compiègne, cette immense propriété tenue par la congrégation des moines Serviteurs de Jésus et Marie est actuellement restaurée grâce à

    l’association pour la restauration de l’abbaye d’Ourscamp (ARAO)  (leur site ICI)

    DSC3602-ourscamp-accueil

    en liaison avec la congrégation en demandant des aides diverses. Elle bénéficie de l’aide de l’Etat, du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Général de l’Oise, du Pays de Sources et Vallées et des communes de Chiry-Ourscamp, Noyon et Ribécourt.

    DSC3599-ourscamp-vu-du-cie

    Le nom d'Ourscamp remonte à une très vieille légende; elle veut que saint Éloi, lors de la construction de l'oratoire, ait réussi à atteler l'ours qui venait de tuer le bœuf chargé de tirer le chariot. Ourscamp signifierait donc « champ de l’ours ».

     

    La première église fut consacrée en 1134.

    C’est sur l'emplacement d'un ancien oratoire (dont il ne reste rien) fondé par saint Éloi en 643, qu’une deuxième et magnifique abbatiale fut construite en communiquant avec la première. Cette abbaye Notre-Dame d'Ourscamp fut établie en 1129 par saint Bernard à la demande de Simon de Vermandois, évêque de Noyon, et cousin du roi de France Louis VI le Gros et douze moines cisterciens venus de Clairvaux.  En 1120, est construit un hôpital, un lazaret, une infirmerie dite « salle des morts » perpendiculairement à l’église. 

    DSC3639-ourscamp-plan-abba

    Elle devint l'un des plus importants monastères cisterciens de la France du Nord. En effet, le siècle suivant, l'abbaye compte déjà plus de cinq cents moines. Elle possède d'innombrables terres avec fermes et granges. Elle s’agrandit et, au XIIIè siècle, elle était longue de 102m, large de 24m et haute de 16m.

     

    Triste sort par la suite ! L'abbaye est victime de la Grande Jacquerie de 1358 au cours de laquelle elle est pillée et incendiée. Il ne reste aujourd'hui que les vestiges du chœur ponctué de superbes arcades dressés à ciel ouvert.

    DSC3622-ourscamp-choeur

    Les quelques grandes étapes qui suivirent :

    Entre 1677 et 1745, Ourscamp est réédifié, le logis abbatial est transformé pour lui donner une façade classique.

    La Révolution chasse les derniers moines en 1792. L'abbaye fut vendue comme bien national et devint la propriété du surintendant des finances, Claude Pierre Maximilien Radix de Sainte-Foy (1736–1810). Il fit abattre en partie l'église abbatiale pour créer un paysage romantique très en vogue à l'époque et transforma la façade de ce qui devint le « château ».

    Le domaine fut racheté en 1825 et fut transformé en filature de coton.

    DSC3607-ourscamp-entrée

    Lors de la Première Guerre mondiale, l'abbaye, occupée par les Allemands, est bombardée par les Alliés en février 1915.

    Le comte Biver acquit le domaine en 1940 et le confia à la Congrégation des Serviteurs de Jésus et de Marie fondée en 1930 par le père Jean-Édouard Lamy.

    Site : http://www.serviteurs.org/

    DSC3648-ourscamp-fleuri

    Voici quelques clichés pris en cet après-midi ensoleillé.

    Une description succinte accompagne les clichés.

     

    La monumentale grille en fer forg é date de 1784 et a été largement remaniée au début du XIXè siècle.

    DSC3733-ourscamp-grille

    L’allée centrale mène à la cour d’honneur.

    DSC3608-ourscamp

    A droite, l’aile dite « de Lorraine » (XVIIè siècle) ruinée par le bombardement de février 1915.

    Je ne l'ai pas photographiée; trop de voitures gênaient pour la prise de vue.

    Au centre, pavillon composite. A l’origine, il s’agissait d’une façade d’église.

    DSC3612-ourscamp

    Un ours monumental orne le haut en souvenir de la légende de l’ours.

    Abbaye-Ourscamp 8602-ourscamp-ours

    A gauche, l’aile dite « de Gesvres » (1748) autrefois logis de l’abbé commenditaire, actuellement logement des religieux.

    ourscamp-aile-gauche-1

    Les anciens communs de l’abbé plus sur la gauche, datent du 18è siècle.

    DSC3605-ourscamp-anciens-c

    Au-delà du portail central, les restes du chœur de l’abbaye d’Ourscamp qui existèrent pendant six siècles.

    DSC3619-ourscamp

    Traces du portail monumental, d’escaliers en colimaçon, chapiteaux, voûtes, rosace, arc-boutant, …

    ourscamp-details-1

    ourscamp-abbaye-details-1

    Du côté du transept Nord, deux petites chapelles avec dans l’une d’entre elles, une magnifique statue de Marie « la Vierge Puissante », intronisée en 1983.

    ourscamp-Vierge-1

    Dans le chœur gothique, l’autel en pierre mis en place en 2009 rappelle la destinée de ce chœur à ciel ouvert : la gloire de Dieu.

    DSC3674-ourscamp-autel

    Restes des arcades du cloître et puits à l’angle Nord-Ouest.

    DSC3692-ourscamp-ancien-cl

    Bâtiment principal d’habitation qui se composait autrefois d’une sacristie, d’une salle du chapitre, d’un dortoir, … C’est là que se tenait la filature.

    DSC3621-ourscamp-ancienne-

    Ce vaste bâtiment, construit en 1240, servait d’infirmerie conventuelle. Elle a été transformée en chapelle depuis le début du XIXè siècle après la destruction de l’abbatiale.

    Je n’ai pu la visiter car des choristes étaient en pleine répétition. Je retournerai sur ces lieux à l’occasion et vous montrerai quelques clichés de l’intérieur.

    ourscamp-chapelle-1

    Pour terminer, des clichés de l’immense parc avec ses arbres centenaires.

    ourscamp-parc-1

     

    ourscamp-arbres-1

    Au passage, des moines en train de vaquer à leurs occupations !

    DSC3698-ourscamp-moines

    L'ensemble des ruines de l'abbaye fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1840. L'extension de la protection, comprenant les bâtiments conventuels et leurs dépendances, les terrains alentour et la grille d'entrée, fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 16 juin 1943. Des ajouts récents complètent le classement d'origine : les douves sèches, ainsi que l'ensemble des murs de clôture de l'abbaye fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 6 juillet 2004. Le portail médiéval de la basse-cour, quant à lui, fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 9 septembre 2004.

    Pour les horaires des visites :

    Abbaye Notre-Dame 1 place Saint Eloi 60138 CHIRY-OURSCAMP 03 44 75 72 14  ou abbaye.ourscamp@wanadoo.fr

    DSC3644-ourscamp-saint-elo

     

    Des macro photos sur mon autre blog en ce moment !

     "ANGLE DE VUE"

     

    « Condé en Brie: les abords de la DhuysBourse animalière 2010 Villers-Cotterêts »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Août 2010 à 05:06
    nadia-vraie

    cet abbaye a changé devocation à plusieurs reprises.C'est très grand et ce qui reste de l'an 1100 est très beau.

    je vais bien Alrisha,je profite de la belle température,je marche,je fais du vélo et de petits voyages,famille,visites et blog...

    Bonne journée et j,espère que tu vas bien aussi.bravo pour le résultat du test de français.Pour le texte,permission de pleurer,je suis comme toi,les larmes ont coulé.Oui,la femme manque beaucoup et je comprends la peine et la douleur de ce monsieur.

    à bientôt Alrisha.

    2
    Vendredi 20 Août 2010 à 06:58
    jeanine et rené

    magnifique abbaye, superbe visite , les ruines sont particulierement impressionnantes, merci pour ces belles photos, bonne journée et bisous

    3
    Vendredi 20 Août 2010 à 07:15
    patriarch

    Je ne la connaissais pas celle-ci. merci pour toutes ces photos, surtout les détails !!

     

    Bises

    4
    Vendredi 20 Août 2010 à 07:18
    perfecta

    Un site superbe ! et merci pour ta carte

    5
    Vendredi 20 Août 2010 à 08:17

    merci pour toutes ces explications et ces magnifiques photos ! Encore un super reportage.

    Bonne fin de semaine ! Bisoux.
    dom


    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 20 Août 2010 à 09:33
    biker06

    Hello Alrisha

    Superbe domaine. Que cette Abbaye devait etre belle et imposante. Meme comme cela , elle reste magnifique !

    bisous et bon vendredi

    pat

    7
    Samedi 21 Août 2010 à 08:49
    Bruno

    C'est un lieu que j'affectionne tout particulièrement Alrisha ! Excellent week-end.

    8
    lianne
    Mercredi 2 Octobre 2013 à 13:33
    lianne

    Cela eut été dommage que tu ne nous fasse pas connaitre cette merveille elle a de beaux  restes ,on voit avec la 1ere carte que tu as mise la magnificience de cet édifice et en plus entouré d'un joli parc .Merci pour nous avoir fais découvrir ce beau site .Bonne journée Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :