• Un article sur le quotidien régional L'UNION (de Reims) d'hier m'a interpellée et permis de mettre en valeur cette race de singe si mal connue.


    image hébergée par photomaniak.com

    Jeunes orangs-outans se chamaillant 

    image hébergée par photomaniak.com

    La femelle s'occupe de son petit pendant environ sept ans pour lui expliquer toutes les particularités de la forêt.

     

    image hébergée par photomaniak.com

    Ces primates sont loin d'être aussi primitifs qu'on le pense !

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  
    Lettre de Guy Môquet 
    (par Webmestre)
     
    Fusillé le 22 octobre 1941 à côté de Chateaubriant


    Ma petite maman chérie,
    mon tout petit frère adoré,
    mon petit papa aimé,
    Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi.
    Certes, j’aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon coeur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et Rino [
    1]. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !
    J’éspère que toutes mes affaires te seront renvoyées, elles pourront servir à Serge, qui je l’escompte sera fier de les porter un jour.
    A toi, petit Papa, si je t’ai fait, ainsi qu’à petite Maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée. Un dernier adieu à tous mes amis et à mon frère que j’aime beaucoup. Qu’il étudie bien pour être plus tard un homme.
    17 ans et demi ! Ma vie a été courte !
    Je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous.
    Je vais mourir avec Tintin, Michels [
    2].
    Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine. Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi Maman, Serge, Papa, je vous embrasse de tout mon cœur d’enfant.
    Courage !
    Votre Guy qui vous aime
     


    Dernières pensées : "Vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir !"
    [1] Roger et Rino sont des "frères" de combat militant.
    [2] Tintin désigne Jean-Pierre Timbaud. Michels, c’est Charles Michels, tous deux seront exécutés avec Guy.


    Liberté pédagogique 
    La lettre de Guy Môquet sera lue aujourd’hui par certains profs dans les lycées, d’autres préférant la lire au jour et à l’heure où ils en auront besoin dans leur progression.
    Un nombre grandissant d’autres enseignants préfèrent tourner le dos à cette célébration, en y voyant là, une volonté présidentielle de vouloir refonder une identité nationale, contestant également ce choix du personnage qui ne serait pas à leurs yeux un authentique résistant.
    L’obéissance passive exigée des fonctionnaires accroît encore leur mécontentement.
    La mémoire s’effacerait devant l’histoire selon les instructions officielles.
     
    Je pense, pour ma part, que la réflexion critique des élèves face au déroulement de l’histoire, passe, à des moments donnés, par la mémoire.
     
    Je me souviens de mes jeunes années à l’école primaire de mon village. A chaque 8 mai ou 11 novembre, nous allions en rangs, accompagnés par notre institutrice, jusqu’au monument aux morts avec un bouquet de fleurs dans les mains. Là, après l’appel aux morts, avec une certaine « PERINETTE MARIE » (je n’ai jamais su aucun élément de sa vie par les plus anciens du village) dont le nom résonne encore aujourd’hui, sur ces mots « VICTIME CIVILE DEPORTEE A RAVENSBRÜCK » , (la citation de cette femme m’a toujours intriguée), la clique crouycienne entamait un couplet du « Chant des Partisans ». Ensuite, nous chantions tous en chœur la « Marseillaise » et montions au cimetière nous recueillir sur les tombes des soldats morts pour la France. C’est et ça restera gravé dans ma mémoire.
    Aujourd’hui, quelques enfants viennent aux cérémonies accompagnés de leurs parents. Plus de « Marseillaise », la lettre officielle du ministre des Anciens Combattants et, « point final ». On n’écoute que d’une oreille.
     
    Alors, si cette lettre, avec ses mots poignants, pouvait être lue, loin de la polémique actuelle, elle retentirait peut-être plus tard au collège ou au lycée dans l’esprit de ces enfants, face à des enseignants qui l’utiliseraient ou pas,  mais qui se chargeraient selon leur liberté pédagogique, de retracer ce choix de la résistance par des jeunes à partir de 1940, comme thème de réflexion à la mémoire de la Seconde Guerre mondiale.
     
    Un photo ancienne avec ma première « maîtresse d’école » où on allait se recueillir au Monument aux Morts.
     
     
    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • J’enrage …
    Bertrand-CANTAT.jpg
     
     
    Selon la décision du Vice Président du tribunal de grande instance de Toulouse chargé de l’application des peines, Bertrand CANTAT va sortir de prison demain.

    De huit ans, voilà sa peine allégée de moitié, pour bonne conduite, s’étant entre autre soumis, depuis trois ans, à un suivi psychologique qu’il désire poursuivre à l’extérieur.

    Ce n’est pas la décision de justice l’ayant condamné à 8 ans de prison que je conteste mais la libération conditionnelle anticipée qu’on vient de lui accorder. Réduire de quatre ans sa peine alors qu’il a affligé des coups mortels à Marie Trintignant, sa compagne, lors d’une dispute. J’ai l’impression que c’était HIER et il sort déjà. Bien sûr, je n’ai pas subi l’enfermement et les conditions carcérales comme lui. Ce n’est pas une place à envier.

    Mais, quand même ! Un allègement de quelques mois, j’aurai compris et accepté. Mais là ! trop, c’est trop ! Réduire la peine de moitié ! Autant l’avoir condamné tout de suite à 4 ans !

    Lui, qui est adulé par toute une jeunesse, cet assassinat si peu puni va augmenter encore la sensation de quasi insignifiance de tels gestes.
    Marie-Trintignant.jpg
    Alors que tant de femmes sont battues de par le monde, elles vont souffrir encore plus dans leur chair, de ce manque de respect qu’on leur porte. Frapper si fort à provoquer un œdème au cerveau, c’est de la violence à l’état pur même si c’était après une nuit de beuveries !
     
    J’enrage !
     
    Même si on n’est pas d’accord avec mes propos, il fallait que je les écrive.
     
    Ça me révolte !

    Partager via Gmail

    11 commentaires

  • "Si tu aimes le miel, ne crains pas les abeilles". 
    (dicton des Landes)

    DSC-8045-rec.jpg

    Préoccupons-nous de nos abeilles !
     
    Elles désertent leurs ruches et on ne les revoit plus. Les pesticides les rendent vulnérables aux parasites, car ces champignons y sont incorporés.
     
    Afin de sauver les abeilles,

    OURSONNE LIBRE
    propose à tous les blogueuses et les blogueurs passionnés de photos de fleurs, de fruits et de butineuses, de faire
    UNE CHAÎNE
    et de mettre en ligne une ou des photos d’abeilles et de mettre un lien vers 
    l’association « TERRE D’ABEILLES »
    www.sauvonslesabeilles.com/index.php
    qui a écrit tout un article,
    sur ce fléau qui préoccupe tous les apiculteurs. 

    On peut signer la pétition en cliquant sur le lien suivant :
    www.sauvonslesabeilles.com/signer_petition.php


    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

    Partager via Gmail

    5 commentaires

  • Raymond-Barre.jpg

    Ce "Grand Monsieur" de la politique a toujours été pour moi un homme d'exception.

    Un homme droit qui a su garder ses idées en toutes circonstances sans jamais les renier. Ce "bonhomme" à l'allure "gros nounours" a su me fasciner par ses compétences qu'il mettait au profit de l'intérêt général sans se soucier des clans et des personnes.

    "L'électron libre" se fichait pas mal de sa cote de popularité. Il saura s'opposer en ne votant pas systématiquement les motions de censure RPR-UDF.

    Quant à l'union RPR, UDF et DL, pour lui, c'était un mythe. C'était un Centriste convaincu.

    On perd là un Grand Homme d'Etat.

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires

  • Suivant un lien, je suis tombée sur un article traitant des CORRIDAS.

    Ayant assisté à Fréjus, en 1971, à une corrida avec mise à mort, (sans savoir vraiment à quoi je m'attendais), je puis vous dire que c'est littéralement "HORRIBLE".

    Alors, je me fais l'interprête de Meresankh
    meresankh.over-blog.com/

    qui diffuse un spot (refusé par le Bureau de Vérification de la Publicité)
    www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3246,36-941325,0.html
    dans lequel Renaud a prêté sa voix
    et un autre spot
    qui a été rectifié ensuite.




    Spot contre la corrida - Renaud
    envoyé par SPA75

    Peut-on continuer de laisser se dérouler de telles barbaries?
    Si vous voulez lutter contre cette cruauté, diffusez ces spots sur le Net et manifestez votre opinion.
    Comme moi, "SAUTEZ LE PAS".



    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

    Jyckie rend hommage à maguy,  une délicieuse octagénaire qui a été lachement attaquée et écrasée par ses agresseurs.

    je prend le relais de TITI qui a écrit cet article ci dessous pour aider Lucie une amie de Maguy


          Son amie de 83 ans a été sauvagement agressée  jeudi par deux  délinquants ...
    ..............POUR LUI VOLER SON SAC


     
    et l'ont sauvagement tuée en fonçant sur elle en voiture ....

    Elle est décédée dans d'atroces souffrances ...


              Mes potes les bloggeurs, lucie a trouvé le site du Président de la république et a envoyé un mail criant son indignation ...ET QUE JUSTICE SOIT FAITE !!!

     
    Un  ptit  soutien de la blogosphère  à Lucie dans sa démarche et sa protestation  citoyenne contre cette violence gratuite ...serait souhaitable ...


     Merci pour ma copine lucie
    de la part de Tabatha (TITI)
     
    a vous de prendre le relais 

    Ici, je prends le relais d'Oursonne libre; c'est scandaleux.
    J'espère que Sarkosy, qui a été contacté, par lettre, saura réagir de la meilleure manière.
    Partager via Gmail

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique