• AVEUGLE

    Un peu agacée par un jugement (délivré dernièrement) que je trouve trop hâtif et faux à mon égard, je vous soumets quelques citations choisies en guise de réflexions philosophiques. 
    Libre à vous d’en commenter quelques-unes : une manière sympa d’avoir vos réactions !
     
    (N’ayez crainte, ce jugement ne concerne aucun de mes coms reçus ; il est extérieur)
     
     
    AVEUGLE
     
    Juger ou le pouvoir des MOTS
     
    Lâcher ou écrire des mots à l’AVEUGLETTE peuvent, certes, tomber piles, mais surtout, peuvent se retourner contre leurs auteurs dans l’ AVEUGLEMENT qui a été le leur au moment de leur conception.
     
    « Les mots sont des oiseaux sauvages qu’on ne rattrape jamais, une fois lâchés. » (Jean Simard)
     
    « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. » (dicton français)
     
    « Il ne faut pas juger avec nos yeux instruits d’aujourd’hui mais avec nos yeux aveugles d’hier. » (Maurice Druon)
     
    « Beaucoup d’hommes naissent aveugles, et ils ne s’en aperçoivent que le jour où une bonne vérité leur crève les yeux. » (Jean Cocteau)
     
    « Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui repousse la lumière. » (Arsène Goyette)
     
    MALHONNETETE
     
    Aller vers la LUMIERE, la VERITE, permettrait d’avoir un JUGEMENT plus juste, 
    mais,
     
    « L’honnêteté et la générosité ne préservent pas de l’INJUSTICE. » (Jean-Yves Soucy)
     
    « L’honnêteté est le premier devoir du professeur. Sinon, les connaissances aussi vastes soient-elles ne valent rien. » (Zhang Xianliang)
     
    Se complaire en AVEUGLE dans la malhonnêteté d’autrui pourrait faire juste l’expression populaire :
    « Ceux qui se ressemblent, s’assemblent. »
     
     
    « Au pays des sourds, les aveugles s’entendent bien. » (Philippe Geluck)
     
    CONFIANCE
     
    « La complaisance aveugle engendre des amis ; la franche vérité nous fait des ennemis. » (Térence)
     
    « La vérité, c’est l’honnêteté que chaque personne devrait avoir envers ses amis. » (Jean-François Morin)
     
    « La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n’aboutit. » (Eric Tabarly)

     
    C’est sur cette citation que je terminerai ce « petit coup de gueule » signifiant ainsi qu’il m’était complètement impossible de poursuivre dans un programme  aussi hasardeux et dépourvu de fondations fortes, stables et honnêtes à sa tête.
     
     
    « AlignéesA se tordre le cou »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Novembre 2007 à 23:33
    BRONCHAL FERNANDO

    j'adore celle de cocteau

    quand tu es en colère tu es inaretable

    tilk

    2
    Jeudi 8 Novembre 2007 à 08:53
    le bonjour de guangzhou chine nouvel ami d'Iris.
    tres jolie photo et pensee
    amities
    3
    Jeudi 8 Novembre 2007 à 09:38
    jean-pierre
    très bien de mettre les choses au point et cela soulage . je souhaite simplement que l'auteur de ton courroux puisse lire ces lignes . bisous . jean-pierre
    4
    Jeudi 8 Novembre 2007 à 09:40
    iris
    voilà ma copine Alrisha à nouveau fachée et contrariée mais on s'en fout des c........
    laisse tomber sinon tu te prépares des maladies en perspective , regarde les autres et jette ceux-ci 
    enfin voilà ce que j'ai trouvé à dire ......
    mais crois-moi je suis comme toi j'ai du mal à le faire ...
    je passe mon temps à dire que de ces temps-ci les gens sont égoistes-égocentriques ce qui est encore pire - menteurs manipulateurs , et j'en passe chacun pour soi ...pourquoi crois tu que les gens aient ce besoin virtuel de communiquer ? parce que ds leur entourage c'est devenu difficile et sur cette planète il y a 2 sortes de gens : ceux qui le valent bien et qui connaissent les vraies valeur ( tu sais comme les rillettes !!!!) et les autres les ceux qui passent à coté de tout mais qui se permettent de juger les gens alorq u'ils sont incapables de faire keke chose de leur propre vie ah si souvent ils peuvent bien gagner des sous avoir une belle voiture une belle maison et tutti quanti mais les autres rien à battre 
    alors il faut apprendre à vivre avec ceux là 
    et rester seulement parmi les autres et ici tu en trouves des gens bien alors ca doit te ragaillardir et te mettre haut le coeur pour bluffer ceux qui te font du mal car si tu fais ce qu'ils attendent ce st eux qui gagnent ... ne regarde que ceux-ci  que les beaux et les gentils de coeur s'il te plait !!! et tu préserveras des années de vie bisous alrisha ta copine IRIS
    5
    Jeudi 8 Novembre 2007 à 23:15
    Santounette
    Ouf, j'ai réussi à rétablir la connexion et  que vois-je? Cet article. Tu sais Alrisha on est out plus ou moins confronté un jour ou l'autre à ce genre de pjugement qui nous blesse. Avec le temps on devient plus serein, même si est dur à "encaisser parfois".
    Santounette
    6
    Vendredi 9 Novembre 2007 à 16:16
    parfois certains ont le jugement hatif pour ma part je m'abstiens car je ne suis ni juge ni prophète mais toutes ses citations reste fort d'actualitée ...merci d'etre venu a ma rencontre se qui me permet a mon tour de venir a ta rencontre...
    quel domage que tu est une panne d'hebergeur en cet instant mais je repasserai bises 
    Image Hosted by ImageShack.us
    7
    Dimanche 11 Novembre 2007 à 19:52
    sonja
    Coucou ma très chère Monique,
    Je suis sur cette page depuis un bon quart d'heure à tourner dans tous les sens toutes ces citations. Fort justes certes, mais que je nuancerais. Car tout n'est pas toujours tel que ces évidences.
    Quel que soit le jugement qu'on ai pu faire sur toi, il sera toujours hatif. Et mensonger.
    Un jugement sur une personne, même que l'on connait depuis de nombreuses années, n'est pas approprié.  Si en plus on manque de tact pour dire les choses, voilà qui nous met en porte à faux.
    Mais comme aujourd'hui chacun est surtout préoccupé par sa petite personne, cela me fait penser que si on nous jette quelque chose au visage, c'est que peut être, quelque part, c'est sans doute la projection de la propre personnalité de celui qui nous encense.
    Ou bien que cette personne a sans doute un petit problème bien personnel, et qu'elle n'a toujours pas réglé. Qui plus est, juger avant d'ouvrir le débat avec la personne interessée, c'est tout de même un peu biaiser sur le fond.
    On peut envoyer des mots. Ca, c'est facile et à la portée de monsieur tout le monde. Ce qui a rempli ce monde de malentendus immenses. Qui nous dépassent.
    Il y a deux solutions possibles. Se mettre au même niveau que la personne et donc chercher le conflit, ou bien se justifier.
    Ou alors, si l'autre ne veut pas s'expliquer sur ses propos, l'indifférence est la meilleure des voies possibles. Le temps se charge toujours de démontrer plein de choses auxquelles on ne s'attend pas toujours... cela prend parfois des mois ou des années. Mais voilà une solution qui règle bien des problèmes.
    J'ai observé et je continue d'observer le monde des humains, et ils agissent et réagissent toujours de la même manière. J'ai également constaté qu'ils se retrouvent dans des situations qu'ils pensent être celle de l'autre, lorsqu'ils les accusent de mille choses. Leur propre jugement peut se retourner contre eux. La vie se charge de  leur démontrer qu'on ne peut pas être seulement des juges, sur nos proches. Famille ou amis.
    Et je vais te donner juste un tout petit exemple... mais j'aurais pu en choisir un autre.
    J'ai souvent dit à mes amies, ou mes proches, que lorsqu'on a des enfants, il faut toujours éviter d'être trop critiques sur ceux des autres. Car on ne sait jamais comment seront les notres... 
    J'ai connu des gens qui se sont effondrés parce que leurs enfants leur ont fait de très gros trucs. Pourtant, ils jugeaient quelques années auparavant, ceux des autres. 
    Dans d'autres domaines ils agissent de la même façon ces gens là... alors, l'indifférence est la meilleure des réponses. Ne jamais s'alligner au même niveau qu'eux. Et laisser le temps au temps...
    Quoique l'on fasse ont a toujours des gens qui se font critiques à notre égard, quand ils ne sont pas carrement insultants. 
    Je mets de la distance entre eux et moi. Même si parfois je suis dans l'obligation de me retrouver dans le même lieu qu'eux.
    Je préfère la simplicité des échanges. Et des rapports francs. Et être franc ne veut pas dire se sentir obligé de se comporter comme une personne sans éducation.
    Je suis vraiment désolée que tu ais eu affaire à de telles personnes.
    Bisous ma très Monique et à très bientôt pour un thé partagé...


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :