• ECOLE DES LOISIRS: secteur JEUNESSE

    Toujours d'après les informations que j'ai notées lors de ma journée de formation à la bibliothèque de MORCOURT (02).

    LE LIVRE : 2ème partie
    Création, fabrication d’un album jeunesse
    A L’ ECOLE DES LOISIRS
    (d’après la présentation d’Emmanuelle CAUSSE, éditrice à L’ Ecole des Loisirs)
    DSC-1200-rec.jpg  
    Créé sous le nom de « L’ Edition des Ecoles », cette maison est connue actuellement sous l’appellation
     « L’ ECOLE DES LOISIRS ».
    Dans la chaîne du livre, les acteurs se succèdent ainsi : l’auteur, l’éditeur, le Directeur commercial, le Directeur de Collection, le Comité de lecture.
    DSC-1209-rec.jpg
     
    LE LIVRE PLAISIR
    Emmanuelle CAUSSE précise que, dès le départ, (c’était alors une entreprise familiale), la Maison a eu le soutien des enseignants. La dimension de PLAISIR était à faire rentrer à l’école par l’intermédiaire du livre.
     
    LE SECTEUR JEUNESSE
    Pour les membres de L’ Ecole des Loisirs, le livre doit être vivant comme un jouet. L’histoire doit être brève et avec des images. Pour les 3 à 6 ans, le but est que les illustrations puissent faire comprendre l’histoire sans qu’on la raconte avant.
     
    COMITE DE LECTURE

    DSC-1203-rec.jpg
    Il est composé de CREATEURS comme de grands DESSINATEURS et de grands CONTEURS.
    Les scénarios arrivent par la Poste ou sont amenés par les auteurs eux-mêmes.
    80 à 100 manuscrits arrivent par semaine. Pas plus de 1 ou 2 sont publiés par an. Ce sont surtout les créations maison qui sont publiées.

    DSC-1203-rec-1.jpg
    Le comité de lecture manipule les projets tout en gardant comme critère de priorité que l’idée de scénario est plus importante que le texte lui-même. Les textes sont travaillés à la fin.
    L’ Ecole des Loisirs a pour principe de répondre, dans une lettre de refus type, à tous les auteurs et renvoie les projets aux gens. Ainsi, ils peuvent se tourner vers une autre maison d’édition. Parfois, un coup de fil peut être donné à l’auteur pour expliquer le refus et donner des conseils.
     
    POLITIQUE EDITORIALE
    Quand un scénario ou un projet d’auteur ou de créateur (dessinateur, conteur) est retenu, l’illustrateur met son talent au service du texte. Le dessin doit être absolument lisible, c’est-à-dire en relation avec les écrits.
     
    Bon à savoir ; Au salon de Montreuil, il existe, depuis plusieurs années, un concours où on sélectionne des illustrateurs avec, à chaque fois, un thème précis comme « Le Petit Chaperon Rouge ». Les dessins des lauréats sont exposés.
     
    Le texte doit être accessible, très cohérent, fluide. Une bonne histoire avec des images doit avoir un héros qui affronte des dangers et est sauvé. Le lecteur s’identifie au héros. L’état, l’émotion du personnage sont primordiaux. Le héros ne doit pas se mettre « hors la loi » et être aimé.
     
    Cette grande exigence sur les textes fait que le travail peut durer plusieurs mois avant la satisfaction finale. Les mots, les phrases, les moindres détails des illustrations sont remis sur le tapis plusieurs fois pour aboutir à un consensus final.
     
    LE LIVRE LUI MEME
    En parallèle à ce travail, le Directeur artistique se penche sur :
    ·        Le choix du FORMAT
    Celui-ci doit s’adapter au graphisme envisagé : le format à la française plus haut que large, le format à l’italienne plus large que haut, le grand format, le coffret, le livre que l’on ouvre de bas en haut, …
    ·        Le choix du papier
    Son grammage, sa texture, sa couleur. Par exemple, dans le livre d’Anne HERBAUTS « Lundi », chez Casterman, dans la collection « Albums Duculot », le grammage diminue au fil des pages.
    ·        Le choix du TITRE
    ·        Le choix de la COUVERTURE
    On exploite de plus en plus les pages de garde (1ère et dernière pages) ainsi que la 4ème page au niveau des illustrations.

     
    Présentation d'une série de livres aux stagiaires
     
     
    Michel GAY : illustrateur
    Emmanuelle travaille beaucoup avec l’illustrateur Miche GAY ? Elle nous a, plus particulièrement, détaillé le livre 


    « CROPETITE » 
    sorti en 2006, qui fait suite à « CROMAGNON » sorti en 1999.

    Elle nous a montré gentiment toutes ses notes prises au fur et à mesure des ateliers du Comité de Lecture. 

    Fabrication de la poupée par CROPETITE

    Le travail a été gigantesque et a duré des mois ; l’illustrateur remettant souvent « à la poubelle » ce qu’il avait conçu la veille, tant au niveau des teintes, couleurs ou graphisme des illustrations ainsi qu’au niveau des textes puisque l’histoire n’a été inventé que par eux deux.

    CROPETITE pose sa poupée sur la grande pierre plate.
     
    Cette histoire débute ainsi :
    « Cette histoire se passe il y a dix mille ans. Les hommes avaient déjà découvert le feu, et beaucoup d’autres choses, mais toujours pas la poupée … ».



    Les femmes attisent le feu et font tomber la petite poupée méchamment.

     
    Comme CROPETITE est fière maintenant, elle est considérée comme une GRANDE maintenant ! 

    Ce livre nous a été prêté par la BDP de Soissons; il est maintenant dans le rayon "enfants" de notre bibliothèque de village. Nous allons(avec d'autres) l'utiliser lors de nos ateliers avec les élèves de la classe.
    Lors des permanences, il a déjà intéressé pas mal de petites filles. Dans notre Association "LIRE A BRUMETZ", notre politique est d'axer nos efforts sur le monde de l'enfance afin de les amener doucement vers la voie de futurs lecteurs.

    J'ai voulu vous faire partager ce que j'ai appris sur le monde de l'album dans le secteur "JEUNESSE" et j'espère vous avoir intéressés !!!!
     
    L’ ECOLE DES LOISIRS    11 rue de Sèvres    Paris 6ème
     
    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    « LE LIVRE: MONDE DE L'EDITIONMon premier rouge-gorge »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Décembre 2007 à 21:43
    Santounette
    Je suis captivée par cet article qui est tout aussi intéressant que le premier. C'est un beau reportage bien documenté, quel travail.
    Bises Santounette 
    2
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 09:22
    ~~ Kri ~~
    Très bonne journée!
     Bisous
    3
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 09:57
    corinne
    Passage rapide, nous sommes mercredi et je n'ai pas trop de temps
    Bissous
    4
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 11:35
    IRIS
    quand on achte un  livre et qu'on le lit on ne se rend pas vraiment pas compte de tt le travail qu'il y a derrière 
    merci alrihs c'est très intéressant 
    gros bisous /IRIS
    5
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 13:29
    Fancri
    Edition très connue grâce aux enseignant(e)s
    bon mercredi lecture
    6
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 16:13
    esperance



    je te remercie pour ton passage  c est toujours un plaisir de te lire

    je te félicite pour ton article et tout le travail que tu te donnes

    bisous de ce mercredi

    j ai changé de site
     http://esperance.over-blog.fr

    reviens me voir quand tu veux, tu es la bienvenue
    7
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 16:29
    esperance


    j aimerai bien que tu repasses sur mon nouveau blog
    remettre le comment sur l amitié

    j ai adoré ta façon de voir les choses

    merci
    esperance
    je vais te mettre dans mes liens  un peu de patience je 
    débute...

    8
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 18:00
    Richard STANDLEY
    Merci pour ton passage Alrisha. Bonne soirée
    9
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 18:08
    sonja

    Sur mon précédent commentaire, je me suis trompée de page. J'ai cru que c'était la dernière déposée. Je me rends compte que la suite est là, sous mes yeux. Et je dois avouer que cet atelier que tu as suivi est fort sympathique. J'aime ce cadre... les livres ont une telle résonnance dans mon esprit. Tu as du te régaler. J'aurais bien aimé être présente lors de cet atelier. Merci de nous avoir permis d'en savoir un peu plus à ce niveau. Ces détails sont précieux. 
    Bises

    10
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 18:47
    Merci Alrisha de ta proposition. OK. Suis vraiment ravie des passages des gens mais aussi un peu étonnée par le temps que j'investis dans ce qui n'était au départ qu'une sorte de jeu.
    Tu fais du travail de profondeur et t'investis et ça donne de vrais reportages. 
    A bientôt.
    11
    Mercredi 5 Décembre 2007 à 18:51
    cadichon001
    Bonsoir
    C'est le titre "Ecole des loisirs" qui m'a fait venir sur ton blog.
    Hum je suis pigiste en Dordogne, originaire du Pas de Calais, mais j'ai habité longtemps Amiens travaillant au Courrier Picard.
    En tous les cas super tes explications illustrées. Une collection que j'adore d'ailleurs. Mes trois enfants y ont été abonnés..
    A bientôt
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :