• Petit arrêt dans les couloirs et escaliers de Vaux le Vicomte.

    D'abord des chasubles bien protégées.

    chasubles-4945.jpg

     

    Puis cette belle tapisserie prise de loin,

    tapisserie-4947.jpg

     

    puis de plus près.

    Voilà ce qui est écrit sous la tapisserie:

    "Renaud endormi, est emporté par Armide et ses suivantes.

    D'après un carton de Simon VOUET, atelier de Paris vers 1650"

    tapisserie-4946.jpg

    Une autre qui attire le regard.

      tapisserie-armide-4949.jpg

     

    Voici ce que l'on peut lire à son sujet.

     

    armide-explications-.jpg

     

    Demain, chambre Louis XV et chambre Praslin.

     

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Tout d’abord la chambre du surintendant Fouquet et son alcôve toute de rouge drapée.

     alcove-fouquet-4925.jpg

    Le plafond, composé sans doute par Jean Cotelle (1607-1676), comporte une partie sur l’alcôve et une autre côté fenêtre. L’Aurore  et le Crépuscule y sont représentés. J’ai photographié l’un des deux éléments de la journée, mais ne sait plus vraiment lequel.

    plafond-4926.jpg 

    On entre ensuite dans le cabinet de Madame Fouquet. Les lambris bas semblent n’avoir jamais quitté le cabinet. Au-dessus de la cheminée est accroché un tableau de Charles Le Brun. « Un ange annonce à Manué que sa femme va donner le jour à un fils, Samson ».

    Adossé au mur, un cabinet d’écaille attribué à Pierre Gole (1620-1684), est propre à serrer pierreries et monnaies d’or.

    Sur la cheminée, une pendule du XVIIè siècle dite « à la poupée ».

     cabinet-madame-fouquet-4927.jpg

    Cette petite pièce est consacrée à Jean de La Fontaine (1621-1695)l’un des amis les plus fidèles du surintendant Fouquet qui le pensionnait , à charge pour le poète de versifier à sa gloire.

    Son buste, en terre cuite, a été réalisé par le sculpteur Houdon (1741-1828).

    Il se détache devant un paravent de la Savonnerie. Les feuilles représentent six fables.

    cabinet-la-fontaine-4930.jpg

    Zoom sur son bureau et la plume du poète !!

     

    bureau-la-fontaine-4931.jpg

     

     

    angle-de-vue-3

     

     

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Toujours au château de Vaux le Vicomte, nous voilà à l’étage dans l’antichambre du surintendant Fouquet. On peut admirer un très beau cabinet d’ébène, attribué à l’atelier de Jean Macé (1602-1672),

    cabinet-d-ebene-vaux-le-vicomte-4916.jpg

     

    cabinet ebene vaux-le-vicomte-4917

     

     

    Ainsi qu’une grande armoire d’époque Louis XIV, en bois naturel et sculpté, contenant les archives seigneuriales du surintendant Fouquet.

     armoire-vaux-le-vicomte-492.jpg

    Plus avant on est dans son cabinet de travail de forme carrée. On y voit un bureau « Mazarin » en marqueterie et dans le fond, une console sculptée.

     

    cabinet-fouquet-4923.jpg


    Au-dessus de la cheminée, Marie-Madeleine de Castille, deuxième épouse de Nicolas Fouquet, est représentée sous les traits de « La Beauté coupant les ailes de l’amour pour qu’il ne s’envole pas », allégorie de la fidélité conjugale. C’est une réplique de l’œuvre de Le Brun réalisée par son atelier.

     

    marie-madeleine-de-castille.jpg


    Dans un angle, un éphèbe en bronze, l’Orant (ou l’homme en prière),  est la réplique d’un antique parmi les préférés de Nicolas Fouquet.

     

    ephebe-vaux-le-vicomte-4924.jpg


    Demain, on entrera dans la chambre du surintendant Fouquet.

     

    angle-de-vue-3

     


    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • A partir de cette vue vers les deux ailes d'entrée,

    entree-4897.jpg

     

    retournons-nous vers le château et sa majestueuse porte centrale.

    porte-centrale-4898.jpg

     

    Zoom sur les sculptures,

    sculptures-4900.jpg

     

    puis celles de gauche,

    a-gauche-4903.jpg

     

    et celles de droite.

    a-droite-4904.jpg

     

    Un regard sur le magnifique médaillon central.

     

    medaillon-central-4905.jpg

    On voit bien les deux écureuils: l'écureuil étant l'emblème de Nicolas Fouquet.

    ecureuils-4906.jpg

     

    Vue sur deux beaux personnages romains dans le hall d'entrée

    personnage-romain-4908.jpg

     

    personnage-romain-4909.jpg

     

    avant que l'on m'invite à monter vers l'étage. Je vous montrerai le beau salon ovale du rez-de-chaussée plus tard quand je serai redescendue des visites de l'étage.

     

     

    Regard en montant l'escalier sur ce tableau montrant Marie LECZINSKA arrivant à Vaux le Vicomte.

    marie-leczinska-4914.jpg

     

    On voit bien le château tout au fond, les jardins sur le devant, puis le canal et les jets d'eau qui sont en bas au fin fond du domaine. C'était sans doute une entrée venant de la forêt.

     

     

    Poursuite de la visite intérieure demain.

     

     

    angle-de-vue-3 

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • De l'esplanade Nord, avant l'entrée dans le château, divers regards vers les pavillons d'entrée et les écuries.

     

    Derrière ces grilles à droite, on est dans la cour des écuries.

     

    entrees-4889.jpg

    Plan d'eau des fossés du côté du château.

    entree-4891.jpg

    De l'autre côté, face aux pavillons de l'Est.

    murs-4896.jpg

    De nombreux poissons dans l'eau.

    Vue sur la façade Nord du château.

    Les bâches, au centre, recouvraient des échafaudages. En efffet, la coupole centrale était en réfection. Les travaux sont sûrement terminés maintenant. Je rappelle que j'ai pris ces photos le 27 mai 2012.

    nord-4885.jpg

    Jardins situés à l'Est.

    jardins-est-4886.jpg

    Pavillons de gauche vers les écuries.

    ecuries-4901.jpg

    Pavillons de droite.

    Au fond, à gauche, les murs de l'entrée.

    Sur le devant, l'esplanade donnant sur le château.

    pavillons-entree-4902.jpg

     

    Poursuite, ces jours-ci pour découvrir l'intérieur puis, l'immense parc, le canal et au-delà du canal vers la grotte.

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Pris des étages du château le 27 mai 2012, jour de Pentecôte à 13h46. Petit à petit, le parc s'est rempli de monde. Ce fut un bel après-midi de détente pour de nombreuses familles.

     

    jardins-vaux-le-vicomte-493.jpg

     

    BON DIMANCHE A TOUS !

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Le château de Vaux-le-Vicomte, à 50 km au sud-est de Paris, chef-d'œuvre architectural et décoratif du milieu du XVIIè siècle,  fut construit pour le surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet.

    Ce n’est pas très loin de chez moi (1h et demie de route environ), et pourtant je n’y étais jamais allée. C’est en ce 27 mai 2012, jour de Pentecôte, que je m’y suis rendue. Heureusement, jour de beau temps et de chaleur.

     vaux-le-vicomte-4818.jpg

    Je vous présente aujourd’hui l’avant-cour. Celle-ci est séparée de la route par un ensemble fait de grilles et de termes. Deux portails situés sur la grille ne servent pas d’entrée, car c’est par la grille centrale, plus modeste, que l’on peut accéder au parc.

     vaux-le-vicomte-4821.jpg

    Regards sur les anciennes écuries.

     vaux-le-vicomte-4822.jpg

     

    vaux-le-vicomte-4873.jpg

     

    vaux-le-vicomte-4876.jpg

     

    vaux-le-vicomte-4882.jpg

     

    vaux-le-vicomte-4881.jpg

     

    vaux-le-vicomte-4884.jpg

    La grille est dotée de huit piliers surmontés de bustes à double face de dieux grecs, de faunes et d’allégories des saisons, sculptures qui font écho aux termes situés dans la grotte du jardin.

    vaux-le-vicomte-4880.jpg 

    Dans une de ces ailes se situe le Musée des équipages.

    Je vous montrerai quelques photos demain.

     

    angle-de-vue-3


    Partager via Gmail

    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique