• C'est l'un des oiseaux les plus endurants au monde. Il détient le record de la plus longue distance parcourue sans s'arrêter: 11 500 km en 8 jours au-dessus des océans. Cela correspond à plus de 1 400 km par jour sans boire ni manger.

    D'une longueur de 40 cm, il possède une envergure de 70 cm. Parmi sa nourriture: des insectes, des mollusques, crustacés et vers.

     

    barge-rousse-6599.jpg

     

    barge-rousse-6600.jpg

     

    barge-rousse-6601.jpg

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Palmipède originaire d'Australie, le cygne noir a été introduit en Europe continentale comme oiseau d'ornement vers 1960. Particularité: son bec rouge-orange est barré de blanc à son extrémité. Les plumes de son dos sont retroussées.

    Vu sur un plan d'eau avant le parc du Marquenterre.

     

    cygne-noir-6496.jpg

     

    cygne-noir-6498.jpg

     

    cygne-noir-6497.jpg

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    11 commentaires
  • Au Parc du Marquenterre, j'ai eu la chance d'apercevoir un Tadorne de casarca. Sans doute un échappé venu se reposer. Les observations de cet oiseau sont de plus en plus courantes, ces dernières années, mais restent assez rares toutefois. Un peu plus grand que le Tadorne de Belon, cet oiseau a un corps brun orangé. 

    tadorne-de-casarca-6644.jpg

     

    Croupion et rémiges noirs. Il a soulevé ses ailes et on voit bien le dessous blanc crayeux.

    tadorne-de-casarca-6645.jpg

    On voit surtout cette espèce dans les terres du Proche et du Moyen Orient.

    tadorne-de-casarca-6646.jpg

    Ici sa tête est d'un blanc beigeâtre et sans collier noir, c'est donc une femelle.

    tadorne-de-casarca-6648.jpg

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • On associe à l’hirondelle bien des qualités : entre autres, la liberté, le bonheur, la chance. Me sera-t-elle un porte-bonheur ? Je l’espère.

     

    J’ai eu le privilège d’en rencontrer plusieurs au Parc du Marquenterre. Je n’en avais pas encore vues auparavant par chez moi. Elles étaient, tout d’abord, posées en ribambelle sur des fils de clôture derrière des haies, pas loin de nombreux plans d’eau.

    hirondelles-fils-6537.jpg

    hirondelles-fils-6538.jpg 

    Peu de visiteurs à cette heure d’ouverture du parc (peu après 10h). Alors, les hirondelles étaient peu dérangées. C’est ainsi que j’ai réussi à en prendre une posée sur un piquet.

     hirondelle-poteau-6542.jpg

    Plus loin, la chance, à nouveau, en en voyant une sur la bordure en bois d’un entourage. Elle est restée assez longtemps pour que je puisse faire des gros plans.

     hirondelle-posee-6552.jpg

     

    hirondelle-posee-6553.jpg

    Me voilà boostée et pleine de joie pour ce parcours surtout que le soleil était au RDV en ce samedi matin du 27 avril. Plus loin, dans un poste d’observation, la joie de voir une hirondelle entrée à l’intérieur et posée sur une poutre. En fait, c’est une femme qui avait, juste avant, remarqué qu’il y avait un nid accroché au plafond, qui a dirigé mon regard dans cette direction. Une fois le flot de personnes parties, je suis restée seule et c’est là, que j’ai aperçu cette hirondelle

    hirondelle-poutre-6679.jpg

    et ensuite, son nid.

     nid-6681.jpg

    Par contre, impossible de la prendre posée à l’entrée du nid. Etant sortie et me voyant, elle est restée, à l’extérieur sur le rebord du toit sans oser entrer.

     hirondelle-toit-6684.jpg

    Gros plan sur ce magnifique oiseau.

    hirondelle-poutre-6680.jpg 

     

    Allez voir l’acrostiche que j’ai écrit sur l’hirondelle

    ICI,

    sur mon autre blog « ANGLE DE VUE » !

     

    angle-de-vue-3


    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Quelques battements d'ailes pour se dégourdir et voilà qu'on aperçoit bien toutes les finesses de son plumage.

     

    Toujours aux alentours du Parc du Marquenterre.

     

    canard-blanc-6463.jpg

     

    canard-blanc-6464.jpg

     

    canard-blanc-6465.jpg

     

    canard-blanc-6466.jpg

     

    On vient de me signaler que ce serait une cane Sreicher originaire d'Angleterre.

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Peu avant le Parc ornithologique du Marquenterre, il existe des plans d'eau en bordure de route. La sarcelle d'hiver mâle est particulièrement jolie. En France, c'est en Picardie que l'on trouve ses territoires principaux de nidification.

     

    Ces jours-ci, quelques photos prises lors de mon escapade en Baie de Somme pour le Festival de l'Oiseau et de la nature 2013.

     

    sarcelle-d-hiver-6479.jpg

     

    sarcelle-d-hiver-6480.jpg

     

    sarcelle-d-hiver-6482.jpg

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Revenons à notre couple de cygnes chanteurs d'hier. Alors que le matin, le mâle protégeait sa femelle en train de couver en donnant des coups de bec aux curieux s'aventurant trop près, l'après-midi, "MONSIEUR" avait décidé de se balader aux alentours sans se soucier de sa compagne, la laissant se débrouiller seule face aux visiteurs parfois fort gênants.

    On la voit au loin sur ce cliché.

    cygne-chanteur-3050.jpg

     

    Il allait d'un plan d'eau à un autre et là, on le voit sortir de l'eau puis traverser le chemin pour aller glisser plus loin puis s'en aller dans les roseaux.

    cygne-chanteur-3052.jpg

     

    cygne-chanteur-3054.jpg

     

    cygne-chanteur-3056.jpg

     

    cygne-chanteur-3057.jpg

     

    cygne-chanteur-3059.jpg

     

    cygne-chanteur-3060.jpg

     

    cygne-chanteur-3061.jpg

     

    Petit aparté humoristique !

    Regardez mon amie Odile qui a eu la gentillesse de porter mon trépied une partie de l'après-midi. Je pensais pouvoir m'en servir, mais je ne pouvais l'utiliser vraiment, tellement les oiseaux se déplaçaient vite et bien souvent au-dessus de ma tête et là, impossible de les suivre avec l'empâtement des pieds et la lourdeur de l'appareil. Mon petit "baudet" (comme je l'ai appelée gentiment), s'est bien juré de ne plus accepter la prochaine fois et que le trépied resterait dans la voiture. Une partie de rigolade s'en est suivie. Il faut dire que j'avais mes 2 APN en bandoulière et que porter le trépied en plus, j'aurais bien été empruntée.

    Merci mon Odile !!!!

    odile-marquenterre-8622.jpg

     

    Dernier regard sur le guide et notre groupe.

    guide-coulisses-marquenterr.jpg

     

    On quitte le parc du Marquenterre avec cette vue générale.

     

    marquenterre-2423.jpg

     

    Demain, je vous parlerai de notre dernière sortie-nature au milieu des étangs tout près d'Abbeville.

     

    Encore d'autres beaux clichés d'oiseaux ces jours-ci sur mon second blog ci-dessous. Je continue avec ceux du Marquenterre.

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique