• En ce samedi après-midi 18 octobre, en sous-bois, au milieu de tout ce doré et du marron des feuilles mortes, une grosse tache rouge vient illuminer ma promenade.

    image hébergée par photomaniak.com

     

    Je n'en reviens pas. Eclairé par des rayons de soleil, un gros amanite tue mouches a attiré mon regard.

    image hébergée par photomaniak.com

     

    L'amanite tue-mouche est un champignon hallucinogène appartenant à la famille des Agaricacées (comme le champignon de Paris). Il est largement répandu dans l'hémisphère nord jusqu'à des latitudes très septentrionales et jusqu'à 2 100 m d'altitude.

    image hébergée par photomaniak.com

     

    Il pousse dans les sous-bois, notamment à proximité des bouleaux et des conifères. En Europe de l'ouest, on le trouve de fin août à fin novembre. 
    Il est aisément identifiable avec son chapeau rouge, convexe, d'une dizaine de centimètres de diamètre couvert de petites verrues blanches.

    image hébergée par photomaniak.com

     

    Il est devenu le symbole des champignons. Le pied de couleur blanche se termine à la base par un bulbe arrondi entouré de bourrelets et porte un anneau.

    image hébergée par photomaniak.com

     

    L'homme exploite depuis des temps immémoriaux ses propriétés hallucinogènes pour modifier sa conscience au cours de rituels chamaniques.

    Bien que n'y connaissant rien en champignons, je ne me suis pas aventurée à y toucher.

     

     

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.   Merci pour votre vote !
    Partager via Gmail

    40 commentaires
  • "La connaissance était présente en toute chose. Le monde était une bibliothèque et ses livres étaient les roches, les feuilles, l'herbe, les ruisseaux... Nous avions appris à faire ce que seuls les disciples de la nature ont réellement appris: ressentir la beauté."
    Luther Ours debout (1868-1939)





    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    39 commentaires
  • Mon « cher jardinier » n'est autre que mon mari. Je pense que vous vous en doutiez. Ceux qui connaissent mon blog depuis son origine ont déjà vu quelques photos de notre terrain et de notre jardin

     

    ainsi que des récoltes effectuées (tomates, concombres, pommes de terre, carottes, céleris, betteraves rouges, poireaux, oignons, échalote, persil, ...).

    Voir ICI.

     

    S'occuper de la taille des haies (hêtres), des arbustes (forsythias, thuyas), des arbres fruitiers

     

    (pommiers, pruniers, groseilliers, cassissiers, groseilles à maquereau),

     

    c'est son domaine et, bien sûr celui de la tonte de la pelouse.

     

     Tout est soigné à l'image d'un jardin à la française où l'ordre prime sur le désordre et le réfléchi sur le spontané. Les arbres sont alignés, surtout dans un souci de facilité lors de la tonte.

     

    Dans le potager, c'est la même philosophie. La culture prime sur la nature sauvage et chaque plantation ou semis est tiré au cordeau. La moindre mauvaise herbe est enlevée à la pointe du couteau dans les endroits délicats ou binée systématiquement si elle prend trop d'importance.

     

    Cela n'empêche pas Daniel d'aimer fortement la nature et surtout les fleurs. Car, contrairement à beaucoup de femmes, c'est aussi lui qui gère ce domaine : en jardinière comme la fleur de tabac d'ornement

     

    et le pétunias

     

    et les plantes d'appartement.

     

    Et moi alors, dans tout ça ? ATTENTION : moi, je n'y connais pas grand-chose ! Je pourrais m'y mettre, mais, j'aurais toujours mon mari « sur le dos » car, comme je le connais, rien ne serait « parfait » comme il l'entend. Alors, finalement, ça m'arrange ; ça me laisse du temps pour autre chose.

     

    Quelle veinarde ! N'est-ce pas mes amies blogueuses !!!!

    Mais, moi, je photographie toutes ses belles réalisations et n'hésite pas à le complimenter lorsqu'il ramène tant de beaux légumes. De quoi faire de bons petits plats et de la bonne soupe pendant l'hiver.

     

    "Le bonheur n'est pas une plante sauvage, qui vient spontanément, comme les mauvaises herbes des jardins: c'est un fruit délicieux, qu'on ne rend tel, qu'à force de culture."

    Nicolas Restif : dit Restif de la Bretonne 
    Les Parisiennes (1787)

      

     

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    40 commentaires
  • Cicatrices du temps ou formes insolites,
    ils attirent parfois le regard.



    image hébergée par photomaniak.com

    image hébergée par photomaniak.com

    image hébergée par photomaniak.com

    image hébergée par photomaniak.com

    Comme un pied d'éléphant.

    image hébergée par photomaniak.com

    Et ce coeur amoureux !

    Si vous aimez les arbres exceptionnels, cliquez ci-dessous,
    le diaporama est particulièrement insolite.


    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    38 commentaires
  • Quand l'eau livre ses secrets au passant un peu curieux, c'est une végétation très diversifiée qui apparaît.

    Herbes en tous genres s'élèvent ou s'étalent sur les reflets de l'eau.

     

     

     

     

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    38 commentaires
  • Allez visiter un tout nouveau blog !

    Comme son nom l'indique, des amis blogueurs s'y sont rassemblés et vous proposeront des articles portés par leur humeur du jour et quand bon leur semblera.

    Laissez-leur un commentaire, véritable présence virtuelle qui encourage à continuer cette belle chaîne d'amitié.

    Cliquez sur son nom ci-dessous

    TOUTANKOMUN

    puis, par la suite, à droite dans mes liens.


    Pour moi, ces « p'tits riens » sont des petites merveilles qui embellissent la nature. Non, pour quelqu'un qui « marche vite », ils n'accrochent pas les yeux, se perdent au milieu des branchages. Mais, si on y regarde de plus près, beaucoup de particularités on peut y déceler.

     



     

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    38 commentaires
  • Par cet après-midi ensoleillé du 25 janvier, me voilà partie à la découverte de la nature. 
    (Cela faisait un moment que je n'étais sortie faire des clichés.)

    Empruntant mon "chemin creux" favori, que vois-je?
    Comme du duvet accroché aux branches ! Des boules de coton lumineuses de transparence. De la soie à portée d'objectif.

    En noir et blanc, le début de ma découverte.
    C'est ce costume de fête que je vous offre en ce début de week-end.

    Bon samedi à vous !


    image hébergée par photomaniak.com 

    image hébergée par photomaniak.com 

    image hébergée par photomaniak.com 

    image hébergée par photomaniak.com 

    image hébergée par photomaniak.com 
    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

    Partager via Gmail

    28 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique