• Poème d'amitié

     

    A mon Amie
     
    Douce nuit étoilée.
    Le ciel au-dessus de nos têtes
    Comme un chapeau
    S’est positionné.
    Il nous ouvre ses merveilles ;
    Constellations brillantes
    Qui scintillent.
    Grande Ourse, Petite Ourse,
    Se perdent au milieu
    D’étoiles éparpillées.
    Notre regard s’aventure
    Et notre esprit s’évade.
    Le doux bruissement des feuilles
    Pour simple compagnie.
    Air de plus en plus vivifiant
    Au fil des secondes qui s’égrainent.
    Sous la voûte céleste,
    Les rêveuses s’échappent dans des contrées
    Où calme et paix règnent.
    Pas d’agression
    Dans ce pays.
    Le firmament ouvert
    Dans son immensité,
    A l’Amitié partagée.
     
    Monique GUAY

    « En jaune et noirDe MAUVE parée »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Août 2007 à 10:14
    sonja
    Quelle douceur se dégage de ces mots fluides et beaux
    L'amitié c'est délicieux
    Tu as fait mouche. Tu sais exprimer, mais aussi donner, cela se ressent. Te cotoyer doit être paisible pour le coeur.
    Comment a-t-on pu un jour, trahir ton amitié ?
    J'attends tous tes autres mots...
    2
    Vendredi 17 Août 2007 à 10:43
    sonja
    Je viens à l'instant de lire sur mon blog, que cette poésie m'était adréssée... lorsque je l'ai lu, ta poésie avant de revenir sur mon blog, j'ai pensé à la douceur de cette amitié partagée.
    Et je ne savais pas qu'elle était pour moi... lire qu'elle était pour moi, et bien, voilà que je suis en train de verser des larmes silencieuses. Tu es vraiment magique.
    Tu as un coeur gros comme ça...

    Lorsque j'écris la tristesse, c'est que tout comme je l'ai dit dans l'un de mes écrits, je suis plus une oreille, que celle qui se confie. Et tous ceux qui me disent même leurs petits secrets tristes, parfois je les jette sur la toile, pour leur dire que j'ai compris la profondeur de leurs sentiments. Et que je sais garder cela pour moi.
    Voilà pourquoi, après les mots nostalgies, je mets une poésie qui chante, pour faire passer un message plus fort à tous ceux qui souffrent.
    C'est ainsi que je pose tout ce qu'on me confie. Ma joie intérieure n'est pas qu'un faux semblant. Elle est réelle. J'aime vivre comme je le fais, même si je suis une solitaire.
    La nature est ma source d'énergie. Mais je ne sais pas faire de miracle, parfois, je n'arrive pas consoler avec des mots. Voilà pourquoi j'écris. Pour que mes amies se reconnaissent dans ce qu'elles m'ont dit...
    Quand à moi, et bien ce sont dans mes tranches de vie que je me révèle. Avec une pointe de moquerie à mon encontre, car je ne sais pas rester triste longtemps...

    Merci pour ta tendre amitié, elle fait un grand bien...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :