•  

     

    " Pauvre P'tite mère ! ",

    c'est la réflexion, la pensée qui m'est venue et que j'ai prononcée tout bas plusieurs fois en voyant cinq ou six canards colverts s'en prendre à une cane.

    Ils la tenaient de force sous l'eau en sautant à plusieurs dessus.

    Celle-ci était "coincée" par eux dans l'eau pendant un bon moment avant qu'elle n'arrive à sauter sur la rive très difficilement.

    Là, son calvaire a continué avec deux mâles qui sont montés sur elle sans ménagement.

    Un viol sous mes yeux et j'étais impuissante pour intervenir.

     

    Après renseignements auprès de connaisseurs (chasseurs ou autres), j'ai appris que chez cette espèce de canard, l'accouplement forcé est assez fréquent.

     

    Il est commun que des groupes de mâles poursuivent des femelles en l'air en les rabattant vers l'eau ou le sol pour s'accoupler avec elles, bien qu'elles soient visiblement non consentantes. Lebret en 1961 dénomme ce comportement de copulation forcée par un groupe de mâles en vol « Attempted Rape Flight » (ARF) et Cramp & Simmons en 1977 parle de « rapeintent flights »9. Plusieurs mâles courtisent une femelle, certains pouvant même s'accoupler sans effectuer de parade nuptiale, plus ou moins de force

    (source Wikipedia)

     

    Plus de renseignements sur la sexualité de ces canards, cliquer ICI "ALLODOCTEURS".

    "Chez les canards, la situation est différente. Les mâles ont un pénis, mais avec quelques particularités. Ils ont un pénis assez long entre 20 et 40 cm selon les espèces de canards. Il ne se déploie qu'au moment de la copulation. Il s'agit d'une érection dite "explosive" qui se déroule en moins d'une demi-seconde." Un exemple de ce qui est expliqué. D'autres renseignements dans l'article.

     

    Je vous laisse avec les sept images que j'ai eu du mal à prendre tellement j'étais révoltée.

    Mais, je désirais en faire un article, alors j'ai continué à prendre des photos de loin,

    de l'autre côté de l'étang.

     

    Pauvre p'tite mère !!

     

    Pauvre p'tite mère !!

     

    Pauvre p'tite mère !!

     

    Pauvre p'tite mère !!

     

    Pauvre p'tite mère !!

     

    Pauvre p'tite mère !!

     

    Pauvre p'tite mère !!

     

     

    Sur ce, je vous souhaite quand même un

    BON VENDREDI.

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  •  

     

    Vu au Parc d'Emonville à Abbeville dans le cadre du Festival de l'Oiseau.

     

    L'alimentation du canard mandarin varie en fonction des saisons. En automne et en hiver, il consomme surtout des glands et des graines. Au printemps, il se nourrit principalement d'insectes, d'escargots, de poissons et de plantes aquatiques. En été, il se nourrit surtout de vers, de petits poissons, de grenouilles, de mollusques et de petits serpents. (source Wikipedia)

     

    Canard mandarin mâle

     

     

    BON MERCREDI à tous !

     

     

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

     

    "La sérénité n'exclut pas l'espoir ou l'aventure, le travail ou l'amour.

    Paisible et forte, elle éclaire le paysage de nos vies trépidantes.

    Douce et limpide, elle rafraîchit nos actes et nos rêves."

     

    (Karim Boujad)

     

    Inactivité

     

     

    BON LUNDI à tous !

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  •  

    Ces aigrettes garzettes étaient face à St Valery-sur-Somme sur un bout de terre.

    Le bec noir la distingue de la grande aigrette.

     

    Aigrettes garzettes

     

     

    BON SAMEDI à tous !

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

     

    On aperçoit ces moutons de l'esplanade-promenade de St Valery-sur-Somme.

    Au fond, ce sont les façades des maisons du Crotoy.

    Nous sommes en Baie de Somme.

     

    Aujourd'hui, le berger, gardien des troupeaux de plusieurs éleveurs, mène plus de 5 000 brebis et agneaux à l'aide de chiens au gré des chenaux et des marées sur les prés-salés de mars (après les agnelages) à novembre. Il existe quatre grands troupeaux de brebis en baie de Somme.

    L’élevage des agneaux de prés-salés est rythmé par la période d’agnelage qui se déroule en bergerie en hiver. Les agneaux sont alors nourris au lait maternel. Il faut attendre 2 à 3 mois avant qu’ils ne puissent sortir dans la baie. C’est alors l’occasion d’une transhumance pour rejoindre les mollières où ils devront rester au moins deux mois et demi.

    (source Wikipedia)

    Moutons entre St Valery et Le Crotoy

     

     

    BON JEUDI à tous !

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

     

    "Les gens sereins ne sont pas coupés de la vie.

    Ils voient plus loin, aiment plus tendrement,

    prennent plaisir à des choses que les gens pressés ne voient ni n'entendent plus."

     

    (Odile Dormeuil)

     

    Goéland en vol

     

     

    BON MARDI à tous !

     

     

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

     

    "La sérénité est une harmonie chaque jour reconquise."

     

    (Henri-Frédéric Amiel)

     

    Sérénité et harmonie

     

     

    BON DIMANCHE à tous !

     

     

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires