• DSC-0836-rec.jpg

    Légère inclinaison comme une timide salutation.

    DSC-0837-rec.jpg

    Là, un grand "BONJOUR" plein de vigueur.


    "Que ta vision soit à chaque instant nouvelle."
    (André GIDE 1869-1951)


    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    11 commentaires
  • DSC-0665-modifi---1.jpg

    Moutons et chevaux en parfaite entente broutent paisiblement.

    DSC-0667-modifi---1.jpg

    A mon appel, quelques moutons s'approchent en curieux.

    DSC-0669-modifi---1.jpg

    En insistant, les chevaux dressent la tête, oreilles droites. Le plus hardi d'entre eux s'avance.

    DSC-0668-modifi---1.jpg

    "Qu'est-ce que tu nous veux? On t'écoute !"

    DSC-0671-modifi---1.jpg

    "Me voilà ! Regarde ma belle crinière !"


    Partager via Gmail

    16 commentaires
  • DSC-0832-rec.jpg

    A la vôtre !

    DSC-0815-rec.jpg

    Encore quelques grappes,

    DSC-0816-rec.jpg

    aux couleurs d'automne,

    DSC-0821-rec.jpg

    en ce dimanche 21 octobre 2007,

    DSC-0826-rec.jpg

    au mont de Bonneil,

    DSC-0829-rec.jpg

    entre Château-Thierry (02),

    DSC-0830-rec.jpg

    et Charly-sur-Marne (02).


    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • DSC-0781-rec.jpg

    En train de rêver entre ses draps blancs

     

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    10 commentaires
  •  
    Lettre de Guy Môquet 
    (par Webmestre)
     
    Fusillé le 22 octobre 1941 à côté de Chateaubriant


    Ma petite maman chérie,
    mon tout petit frère adoré,
    mon petit papa aimé,
    Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c’est d’être courageuse. Je le suis et je veux l’être autant que ceux qui sont passés avant moi.
    Certes, j’aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon coeur, c’est que ma mort serve à quelque chose. Je n’ai pas eu le temps d’embrasser Jean. J’ai embrassé mes deux frères Roger et Rino [
    1]. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !
    J’éspère que toutes mes affaires te seront renvoyées, elles pourront servir à Serge, qui je l’escompte sera fier de les porter un jour.
    A toi, petit Papa, si je t’ai fait, ainsi qu’à petite Maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j’ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m’as tracée. Un dernier adieu à tous mes amis et à mon frère que j’aime beaucoup. Qu’il étudie bien pour être plus tard un homme.
    17 ans et demi ! Ma vie a été courte !
    Je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous.
    Je vais mourir avec Tintin, Michels [
    2].
    Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c’est d’être courageuse et de surmonter ta peine. Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi Maman, Serge, Papa, je vous embrasse de tout mon cœur d’enfant.
    Courage !
    Votre Guy qui vous aime
     


    Dernières pensées : "Vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir !"
    [1] Roger et Rino sont des "frères" de combat militant.
    [2] Tintin désigne Jean-Pierre Timbaud. Michels, c’est Charles Michels, tous deux seront exécutés avec Guy.


    Liberté pédagogique 
    La lettre de Guy Môquet sera lue aujourd’hui par certains profs dans les lycées, d’autres préférant la lire au jour et à l’heure où ils en auront besoin dans leur progression.
    Un nombre grandissant d’autres enseignants préfèrent tourner le dos à cette célébration, en y voyant là, une volonté présidentielle de vouloir refonder une identité nationale, contestant également ce choix du personnage qui ne serait pas à leurs yeux un authentique résistant.
    L’obéissance passive exigée des fonctionnaires accroît encore leur mécontentement.
    La mémoire s’effacerait devant l’histoire selon les instructions officielles.
     
    Je pense, pour ma part, que la réflexion critique des élèves face au déroulement de l’histoire, passe, à des moments donnés, par la mémoire.
     
    Je me souviens de mes jeunes années à l’école primaire de mon village. A chaque 8 mai ou 11 novembre, nous allions en rangs, accompagnés par notre institutrice, jusqu’au monument aux morts avec un bouquet de fleurs dans les mains. Là, après l’appel aux morts, avec une certaine « PERINETTE MARIE » (je n’ai jamais su aucun élément de sa vie par les plus anciens du village) dont le nom résonne encore aujourd’hui, sur ces mots « VICTIME CIVILE DEPORTEE A RAVENSBRÜCK » , (la citation de cette femme m’a toujours intriguée), la clique crouycienne entamait un couplet du « Chant des Partisans ». Ensuite, nous chantions tous en chœur la « Marseillaise » et montions au cimetière nous recueillir sur les tombes des soldats morts pour la France. C’est et ça restera gravé dans ma mémoire.
    Aujourd’hui, quelques enfants viennent aux cérémonies accompagnés de leurs parents. Plus de « Marseillaise », la lettre officielle du ministre des Anciens Combattants et, « point final ». On n’écoute que d’une oreille.
     
    Alors, si cette lettre, avec ses mots poignants, pouvait être lue, loin de la polémique actuelle, elle retentirait peut-être plus tard au collège ou au lycée dans l’esprit de ces enfants, face à des enseignants qui l’utiliseraient ou pas,  mais qui se chargeraient selon leur liberté pédagogique, de retracer ce choix de la résistance par des jeunes à partir de 1940, comme thème de réflexion à la mémoire de la Seconde Guerre mondiale.
     
    Un photo ancienne avec ma première « maîtresse d’école » où on allait se recueillir au Monument aux Morts.
     
     
    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • DSC-0869-rec.jpg

    Mon village perché à flan de côteau au-dessus de la vallée du Clignon.

     

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    11 commentaires
  • DSC-0262-modifi---1.jpg

    "Quittez la maison quand il fait beau:
    Dansez dans le pré
    Ou asseyez-vous au bord du ruisseau
    Et soyez simplement vous.
    Le courant rassemblera vos soucis
    Et les emportera jusqu'à la mer."
    (J. Donald Walters)


     

    www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.
    Partager via Gmail

    12 commentaires