• DSC-3507-001-modifi---1.jpg DSC-3508-002-modifi---1.jpg DSC-3509-003-modifi---1.jpg


    Fin mai, mauvaise surprise ! Mon mari s'aperçoit de l'arrivée de chenilles sur notre cerisier. Elles ont déjà bien commencé à manger les feuilles. Pas d'hésitation (n'en déplaise aux écolos), il faut pulvériser une solution pour éliminer ces mangeuses sinon pas de cerises en vue sur l'arbre.
    L'effet a été radical; plus de chenilles et nous avons pu récolter les fruits un peu plus tard.

    Le 4è photo est saisissante; quel ravage en peu de temps sur cette branche !
    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • DSC-4531-090-modifi---1.jpg DSC-4568-126-modifi---1.jpg DSC-4579-137-modifi---1.jpg

    Lors de notre séjour en Val de Loire, la visite du château de Chenonceau le 23 mai 2007.

    Le château de CHENONCEAU en Indre-et-Loire enjambe le Cher comme une passerelle et déploie son image sur l'eau en miroir. Il est surnommé le "château des Dames" parmi les plus belles de France comme Diane de Poitiers, Catherine de Médicis ou Louise de Lorraine.
    A partir de 1535, François 1er l'utilise comme rendez-vous de chasse.
    Après avoir cheminé sous une grande allées de platanes, on passe entre 2 sphinx puis l'on franchit un pont pour rejoindre une terrasse entourée de douves.
    A gauche, s'étend le jardin de Diane de Poitiers et à droite, celui de Catherine de Médicis semés de fleurs diverses.
    En face, se dresse le donjon. Le château se compose d'un corps de logis carré avec des tourelles aux angles. Sur le pont du Cher s'élève la galerie à deux étages. Au rez-de-chaussée, salle des Gardes, chapelle, les cuisines, la chambre de Diane de Poitiers, le Cabinet vert de Catherine de Médicis, la librairie et la chambre François 1er.
    La grande galerie longue de 60m se prolonge par un pont-levis qui donne accès aux espaces boisés de la rive gauche du Cher.
    Au 1er étage, on entre dans plusieurs chambres.
    Au 2è étage, la chambre de Louise de Lorraine, veuve inconsolable du roi Henri III impressionne par ses velours et ses rideaux noirs.
    Derrière la ferme, dans un enclos, les visiteurs se perdent dans un chatoiement de couleurs de plantes aussi variées les unes des autres. Ils peuvent ensuite se promener dans un parc de 70 ha.
    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • DSC-5236-004.JPG

     

    Tourbillon autour d'un axe central.

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • DSC-5235-003.JPG

     

    Constellations éparpillées.

    Partager via Gmail

    4 commentaires

  • Le 22 juin 2007, ce sera la 7è journée nationale de réflexion sur
     le don d'organes.

    Elle donnera à tous les Français l'occasion de s'informer, de réfléchir et d'échanger à ce sujet.

    Effectivement, prendre position, faire son choix et en parler à sa famille permettra de donner une réponse aux médecins si on disparaît brutalement.

    Pour l'instant, mon 1er réflexe serait de ne pas vouloir que l'on touche à mon corps. Me prendre un organe me donne l'impression que je ne pars pas pour l'éternité avec mon corps en entier et qu'une partie de mon âme serait amputée.C'est vrai que ça paraît égoïste vis-à-vis de la ou les personnes qui pourraient continuer à vivre grâce à moi.
    Pour sauter le pas, il faudrait que j'arrive à dédoubler mon corps de mon esprit. Pour l'instant, ces 2 éléments font un tout pour moi.
    Je ne suis pas prête.

    Le site
    http://www.ledonlagreffeetmoi.com/

    permet d'écouter les spots de la campagne radio, de s'informer sur les actions du 22 juin dans votre région.

    En entrant plus avant dans le site, on peut s'informer plus précisément.

    Partager via Gmail

    votre commentaire


  • Petite fourmi voyageuse et exploratrice

    Partager via Gmail

    2 commentaires





  • Dans les talus, c'est très courant de le rencontrer.
    Il batifole sur toutes les herbes.
    Toutefois, il vole assez rapidement et ne s'attarde que peu de temps sur un même endroit.

    Partager via Gmail

    4 commentaires