• A une quarantaine de kilomètres de chez moi, près de Pargny-la-Dhuys dans le canton de Condé-en-Brie dans l’Aisne, se trouve le point de départ de l’aqueduc  qui alimente Paris en eau potable ainsi que le parc Eurodisney et l’Est parisien. Construit sous Napoléon III, sur 132 km presque à l’horizontale, il franchit plusieurs vallées partant de 128m d’altitude pour arriver à 108m dans le réservoir de Ménilmontant. Un large terre-plein de verdure se situe au-dessus des conduites d’eau ce qui donne une promenade agréable à faire. Toutefois, c’est plus ou moins protégé, car la flore y est particulière avec notamment des orchidées sauvages qu’il faut protéger. Tous les 500m, des regards de visite fermés à clé permettent de contrôler l’ouvrage.

     

    Le 7 juin dernier, c’est grâce à des cousines et cousin de Daniel que j’ai pu connaître l’un des endroits qui permet d’accéder à cet environnement incomparable. Après un RDV en voiture à Crézancy, nous partîmes sur les lieux. Jean-Noël, le cousin, s’y connaît en plantes, Anne-Marie m'a plus parlé des oiseaux des abords et Marie-Bernadette découvrait comme moi. J’ai pu ainsi distinguer des fleurs pas encore rencontrées. Une dizaine de jour plus tard, le 17 juin, j'y retournais seule, un dimanche qu'il faisait beau.

     

    Voici d’abord des vues du parcours,

    parcours-d-huys-0120.jpg

     

    parcours-d-huys-0123.jpg

     

    parcours-d-huys-0135.jpg

     

    parcours-d-huys-0140.jpg

     

    parcours-d-huys-0152.jpg

    Puis, plus en détails, quelques flores des lieux.

    flore-6431.jpg

     

    flore-6433.jpg

     

    flore-6451.jpg

     

    flore-6453.jpg

     

    flore-6461.jpg

    Une fleur de sainfoin. 

    flore-6469.jpg

    Voici ce que m’a mis comme commentaire  Jackline, une amie blogueuse, habitant tout près de Paris en limite de cet aqueduc alors que je parlais des orchidées vues sur cet aqueduc. « La dhuys passe juste derrière chez moi, à la sortie de mon village, et ce pendant des kilomètres, en souterrain, il y a tous les kilomètres des bornes en pierre, en forme d'igloo, avec porte, qui doivent contenir des vannes ...une bonne partie traverse l'ancien bois de Bondy, devenu bois de Clichy sous-bois, entretenu par les eaux et forêts. La partie souterraine est marquée par une large bande engazonnée délimitant ainsi le parcours de la Dhuys, lieu de promenade des gens de mon coin, et des autres communes limitrophes. »

     Ci-dessous, d'autres fleurs de sainfoin.

    flore-6476.jpg


    La suite des fleurs rencontrées, ce sera pour demain. Il y aura des orchidées sauvages.

     

    angle-de-vue-3


     

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Revenons aux fêtes johanniques 2012 à Reims en poursuivant la balade dans les rues plus avant. Nous voilà devant l’Hôtel de Ville où l’on préparait, pour le soir de 22h à 23h, « Fantaisie Nocturne », spectacle de feu, de jongleries et d'équilibres dont un sur un mât chinois et en final, l'embrasement de « l'arche » par la Compagnie Faï.

    hotel-de-ville-5386.jpg

     

    hotel-de-ville-5392.jpg

     

    Un peu plus loin, on s’attarde à regarder un spectacle équestre, mais on voit mal car mal placées. Heureusement on reverra le même plus tard dans la soirée et là, j’étais près de la barrière. J’y reviendrai tout à l’heure.

    groupe-parvis5445.jpg

    Comme on marche déjà depuis un bon moment, on fait une petite pause devant la cathédrale dans un bar à vins, mais ce sera pour une bonne bière. Sur le parvis de la cathédrale, « Les Doedelsacks de la Cote », groupe de cornemuses flamandes unique en France, charment le public.

    groupe-parvis-5448.jpg

     

    Après avoir écouté une chorale en répétition à l’intérieur de la cathédrale, on décide d’aller plus en centre ville vers la place d’Erlon  voir le nouveau tramway. Véritable beauté ! (Clichés dans un autre article). Pause sandwichs et boissons en regardant les badauds. (Des insolites ! et là aussi, clichés plus tard).

    sandwichs5483.jpg

    Nous repartons à travers la ville vers la place du forum où nous pouvons, cette fois-ci, voir de plus près le spectacle de l’après-midi à 16h30. Là, à 20 h 15 précises, la foule est massée pour le grand spectacle équestre médiéval (voltige, acrobaties) animé par la Compagnie Kalembredaine. Voici quelques scènes diverses de jonglerie.

    jongleries.jpg

    Puis, place belle est faite aux chevaux et aux dresseuses.

    cheval-gris.jpg

     

    chevaux-bruns.jpg

    Des acrobaties, de la voltige, de la jonglerie.

    equilibre.jpg

     

    selle-cheval.jpg

    Dernier regard sur cette admirable troupe.

    compagnie5711.jpg

    Nous ne sommes pas restées pour les spectacles de nuit. Il me fallait faire encore de nombreux kilomètres pour le retour. Je ne suis rentrée à la maison qu'à 23h30.

     

    Demain, des vues sur Reims et sur ces spécificités rencontrées au fil de mon inspiration. C’est une ville de toute beauté au niveau architectural.

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Pour le 600è anniversaire de Jeanne d’Arc, les Fêtes Johanniques se sont déroulées à Reims ces 2 et 3 juin. « Ville des Sacres » de Clovis à Charles X, la célèbre cité de la région Champagne-Ardenne a fêté dignement son héroïne jeanne d’Arc. L’une des plus grandes manifestations historiques de France a rassemblé des centaines d’animations gratuites au cœur de la ville et des milliers de visiteurs.

     

    Le long de la cathédrale, place du forum et dans les rues aux alentours de la place royale, plus d’une centaine d’artisans en costumes d’époque accueillaient les touristes dans un immense village médiéval. J’ai eu la chance de déambuler, accompagnée de mon amie Annick, au gré de notre inspiration de photographes, dans ce dédale de sons, de parfums et d’atmosphère ancienne pendant tout l’après-midi du samedi 2 juin jusqu’en début de soirée vers 21h.

     

    Voici quelques clichés de ces instants privilégiés au cœur de ces Fêtes Johanniques auxquelles j’assistais pour la première fois.

     

    Tout d’abord la façade Ouest de la cathédrale, enfin terminée d’être rénovée et donc, sans les échafaudages qui cachaient la partie gauche.

    cathedrale5225.jpg

    Les premières échoppes longent l’édifice.

    echoppes-cathedrale-5248.jpg

    Groupe musical et sa danseuse de rue tsigane et les oies de Pépiloué.

    oies-de-pepiloue.jpg

    Au milieu du campement médiéval, passage de la caravane de Samarkande avec ses dromadaires de Mésopotamie et des Indes, ses chameaux de Bactriane.

    caravane-chameaux.jpg

    Yacks de Mongolie et du Tibet.

    yacks.jpg

    Sur la place Royale, au pied de la statue de louis XV, spectacle humoristique « Les Exilirs de Cornelius » à base de jongleries et de musiques.

    place-royale-5351.jpg

    Equilibres sur un mât chinois.

    jongleries5331.jpg

    Plus loin, sur la place du forum, à côté du Cryptoportique, plusieurs troupes musicales se succèdent. J’ai d’abord entendu « La Compagnie Soukha » dans une ambiance festive à base de percussions entraînantes, de sonneurs de cornemuse et de jolies danseuses.

     compagnie-soukha.jpg

    Le temps de visiter le Cryptoportique et ce fut la troupe « Les Derniers Trouvères » qui montait sur scène. Vièle à archet, mandole, cornemuse, harpe nous transportent pour une ode à jeanne d’Arc.

    troupes.jpg

    Quelques gros plans pris selon mon inspiration et on reprendra la suite de cette visite à travers les Fêtes Johanniques demain, si vous le voulez bien !

    gros-plans.jpg

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • En ce dimanche 13 mai, journée nationale contre les gaz et huiles de schiste, tout près d’une centaine de personnes, manifestants de plusieurs associations locales sensibles à la protection de l’environnement s’étaient regroupés sur le pont de la Marne à Château-Thierry.  Le collectif CARMEN  (voir le site sur l’une des pancartes) créé fin 2010 contre le permis de Château-Thierry interpelle, directement et par voie de manifestations, la population et les pouvoirs publics pour que cessent les projets de forages d’exploitation de pétrole de schiste dans le Sud de l’Aisne.

     pont-3715.jpg

     

    rassemblement-3719.jpg

     

     

    Plusieurs autres collectifs se sont d’ailleurs constitués dans toute la France. Les parlementaires ont dû réagir et une loi, celle du 13 juillet 2011 a été adoptée interdisant le recours à la fracturation hydraulique. Toutefois, cette  loi n'a  pas abrogé les 64 permis délivrés dans toute la France.

      groupe-9013.jpg

    Dans notre région, le permis de Château-Thierry a été confirmé avec le projet de forages à Rozoy-Bellevalle dans le canton de Condé-en-Brie. Les pétroliers pourraient procéder à une fracturation hydraulique « expérimentale », une manière de « contourner » la loi. Depuis, d’autres permis sont en cours d’instruction dans tout l’arrondissement.

    pancarte-9015-copie-1.jpg

    Quelques précisions : pour l’extraction, forages vertical et horizontal pratiqués.  Eau, sable et produits chimiques sont injectés sous haute pression afin de fracturer la roche et libérer le pétrole. Le mélange de pétrole et d’eau remonte à la surface par le puits. L’eau peut contenir du sel, des métaux lourds et des éléments radioactifs. Pour procéder à cette exploitation de schiste, une lourde infrastructure est nécessaire. Elle va du stockage du pétrole, du sable et de l’eau au système de dépollution des matériaux utilisés.

    chapeau-3722-copie-1.jpg

    Regardez ces panneaux réalisés par l’association artistique « Street Colors » qui montrent bien que la verdoyant campagne environnante devient un milieu triste et sans vie.

    mefaits-copie-1.jpg

    D’autres panneaux sensibilisent à la conservation de notre patrimoine naturel.

     

      campagne-9034-copie-4.jpg

    non-9035.jpg

    On remarquera la tenue blanche des manifestants, signe de pureté.

     

    L’association musicale « Samb’a bulles » claironnait et tambourinait des rythmes percutants pour attirer l’attention des passants. Tracts et pétition étaient distribués. J’ai signé, bien sûr, mais je l’avais déjà fait sur Internet, bien avant. Elle sera remise en préfecture le 15 juin.

     

    Pierre de Galzain, artiste comédien bien connu dans la région, est venu manifester, à sa manière, avec son âne Ulysse. Pourquoi pas ! Il est vrai que les nombreux animaux qui paissent dans nos pâturages  vont eux aussi souffrir, tout comme la flore, des conséquences de cette industrialisation guidée par des sociétés en recherche de profits.

    ane-9020-copie-1.jpg 

    schiste-3729-copie-1.jpg

     

    C’était mon « coup de gueule » du moment sur cette menace que j’avais déjà signalée, depuis longtemps, sur mon blog, dans la colonne de droite, en indiquant que l'on pouvait signer la pétition.

     

    schiste-chateau-thierry-901.jpg

     

    angle-de-vue-3

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Ce dimanche 20 mai, la Compagnie d’Arc de Chézy-en-Orxois (02), petit village distant de 2 km, organisait une « Fête de famille » où les archers étaient à l’honneur. Ce n’est pas un bouquet provincial car, la fédération n’en autorise qu’un seul par an et cette année ce fut le 13 mai à La Croix Saint-Ouen.

     

    En 2011, Fabrice Vercauteren a gagné le tir de classement du bouquet de Seringes-et-Nesles alors, il a quand même été décidé de faire un défilé avec les drapeaux des compagnies voulant bien s’inscrire, deux fanfares, celle de Charly-Saulchery et une fanfare venant de Belgique. Des jeunes filles costumées en blanc encadraient les trophées gagnés portés par des archers.

     

    Après le tour du village, le cortège est arrivé sur la place de l’église. Derrière la première fanfare, le premier trophée est celui de Seringes-et-Nesles remporté par la Compagnie de Chézy-en-Orxois, suivi du trophée réalisé cette année en bois et siporex représentant l’entrée de l’église Saint Denis de Chézy-en-Orxois et le jeu d’arc de la commune. Un trophée qui a demandé 45h de travail. Il sera gagné par l’archer de la Ronde du Sud de l’Aisne qui réalisera la plus belle flèche (la plus proche du centre). Sa compagnie aura ainsi le droit d’organiser à son tour un nouveau bouquet. Le troisième trophée représente Saint Sébastien, le patron des archers.

     

    A-archerie-defile-chezy-en-or.jpg

     

    B-archerie-chezy-en-orxois-43.jpg

     

    C-trophee-seringes-et-nesles-rec-.jpg

     

    D défilé-chézy-en-orxois-4367-copie-1

     

    Une tradition ancrée depuis très longtemps, puisque je me souviens de mon père qui faisait partie des archers de mon village dans les années 50. D’ailleurs, Brumetz a dû organiser le bouquet en 1956 (environ) car j’ai encore des photos où j’étais habillée en blanc et avais défilé.

     

    Les 27 compagnies et porte-drapeaux inscrits se sont installés en deux colonnes devant l’entrée de l’église. De chaque côté, les deux fanfares ont également pris place pour des aubades à tour de rôle.

    E-archerie-4374.jpg

     

    F-saint-sebastien-4387.jpg

     

    G-trois-bouquets-4382.jpg

     

    H-trophee-belle-fleche-4385.jpg

     

    I-deux-colonnes-archers-4390.jpg

     

      10-beaux-drapeaux.jpg

     

    maillots-archers.jpg

     

    L-archerie-chevaliers.jpg

     

    M-fanfares.jpg

     

    N-pantoux-chezy-en-orxois.jpg

     

    Ensuite, ce fut l’entrée dans l’église et la bénédiction des compagnies par un prêtre de la paroisse Saint Félix de Valois.

    entree-eglise-4471-copie-1.jpg

     

    Q-fleurs-eglise-rec-4341.jpg

     

      interieur-eglise-4481.jpg

     

      rec-interieur-eglise-4485.jpg

     

    T-filles-et-deniers-4480.jpg

     

    J’ai pu monter dans la salle de conseil de la mairie grâce à Gérard Bednar, adjoint au maire et ami photographe de notre association. De là-haut, j’ai pu prendre des vues d’ensemble des stands qui allaient accueillir les participants pour le vin d’honneur après la cérémonie à l’église.

    U-foule-4444.jpg

     

     foule-4412-copie-1.jpg

     

    Une animation de village bien dans la tradition de l’Archerie.

    Bravo à tous les organisateurs !

    De superbes bouquets de fleurs ornaient l’église.

     

    Pour la petite histoire, c’est dans cette église que nous nous sommes mariés, Daniel et moi, il ya ....

    Daniel est natif de ce village.

    L’église de Brumetz était trop petite pour accueillir tous les invités.

     

    J'en profite aussi pour souhaite une bonne fête à ma fille SOPHIE !

    sainte-sophie-rec.jpg

     

    angle-de-vue-3

     

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • C’est aussi le Sud de l’Aisne, ma région natale. En ce moment, la campagne est tellement belle par chez nous, que j’ai envie de partager avec vous tous les beaux points de vue que j’ai mis en boîte.  Le soleil était enfin revenu en ce samedi 12 mai. Partout, le vert des champs de céréales en pleine croissance est ponctué par le jaune des fleurs de colza. Ciel bleu entrecoupé de nuages blancs, on dirait que la palette d’un peintre impressionniste est  passée par là. Avec ma voiture, j’ai parcouru toutes les petites routes de l’Orxois, du Valois et de l’Omois, autant de territoires environnants qui regorgent de beautés. Ici, ce sont chevaux et vaches qui paissent dans les prés. Là, ce sont de petits villages aux toits rouges qui nichent à flan de colline ou dans le creux d’un vallon. J’ai rencontré la bergeronnette des ruisseaux au poitrail jaune, jamais vu jusqu’alors, un coq faisant sur le bord de la route, coqs et poules échappés d’une ferme, un éleveur de vaches limousines qui venait compter les petits veaux auprès de leur mère alors que le troupeau n’était dans la pâture que depuis deux jours, … Enfin, comment vous dire ! Vraiment, le bonheur à portée d’objectif !

     

    Place aux photos ! Toutes prises à moins de 20 km de chez moi.

     

    campagne-en-omois-3661.jpg

     

    campagne-en-omois-8923.jpg

     

    campagne-en-omois-8925.jpg

     

    campagne-en-omois-8931.jpg

     

    campagne-en-omois-8948.jpg

     

    campagne-en-omois-8961.jpg

     

    campagne-en-omois-8966.jpg

     

    campagne-en-omois-8968.jpg

     

    campagne-en-omois-8969.jpg

     

    campagne-en-omois-8970.jpg

     

    campagne-en-omois-8974.jpg

     

    campagne-en-omois-8977.jpg

     

    campagne-en-omois-8978.jpg

     

    campagne-en-omois-8981.jpg

     

    campagne-en-omois-8991.jpg

     

    campagne-en-omois-8992.jpg

     

    campagne-en-omois-8995.jpg

     

    campagne-en-omois-8950.jpg

     

    Demain, avant de repartir au Parc du Marquenterre et ses oiseaux, une plongée sur mon village pris des collines avoisinantes.

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  • Poursuivons avec cette fête de l'attelage à Dormans (51). Cette fois-ci, je vais mettre en valeur la beauté des chevaux.

     

    beau-cheval-2118.jpg

     

    beau-cheval-8467.jpg

     

    beau-cheval-2097.jpg

     

    beau-cheval-2125.jpg

     

    beau-cheval-2069.jpg

     

    beau-cheval-2052.jpg

     

    beau-cheval-2006.jpg

     

    beau-cheval-2004.jpg

     

    J'espère que vous avez aimé !!!!

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique