• Rythmes scolaires

    Le CAFE PEDAGOGIQUE dans son EXPRESSO du 26 juin 2007, place en "fait du jour" l'actualité suivante: "EN PRIMAIRE, PRESQUE UN ELEVE SUR DEUX SE TROUVE EN SEMAINE SCOLAIRE DEROGATOIRE".
    Dans cet aménagement des rythmes scolaires figure la semaine de 4 jours (lundi, mardi, jeudi et vendredi). La demi-journée du samedi matin se reportant en compensation sur un allongement des semaines d'enseignement et par là le raccourcissemnt des vacances. Les écoles pratiquant ce système bénéficiant d'un calendrier dérogatoire fixé par l'Inspecteur d'Académie de département.
                                              A l'époque, quand j'étais instit, les enseignants avaient été amenés à organiser des moments de concertation afin de se déterminer au sujet de cet aménagement des rythmes scolaires. Ce plan proposait aussi la possiblité de reporter le samedi matin au mercredi matin.
    J'étais favorable au statu quo (4 jours et demie c'est-à-dire en maintenant le samedi matin). L'absentéisme du samedi matin commençait à prendre de l'ampleur. Je retrouvais ces élèves le lundi après 2 jours de soit-disant "repos". Il n'en était rien. Les parents au nom du "confort de la vie de famille" partaient en long week-end en enfilant les kilomètres en voiture ou faisaient la fête jusque des heures tardives ( les enfants y participant bien sûr). Si bien que les élèves revenaient en classe le lundi avec une extrême fatigue, complètement déconnectés du travail scolaire. Pas ou peu de concentration: des heures "perdues" pour ces enfants.
    Selon une synthèse de ces dérogations pour l'année 2006-2007, où 95 départements sur 100 ont répondu, 8 départements n'ont aucune école ayant adopté un aménagement de la semaine scolaire.
                                               Transfert du samedi matin au mercredi matin, 5% des élèves concernés.
    L'ensemble des dérogations (du calendrier dérogataire), concerne 34% des élèves actuellement.

    Soyons clairs, la semaine de 4 jours arrange les parents, les voyagistes, mais les spécialistes de l'enfant sont contre. Elle ne respecte pas les tythmes biologiques de l'enfant
    « Fêtes Jean de La Fontaine47è Fêtes Jean de La Fontaine »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Juin 2007 à 15:42
    sonja

    De tels aménagements ont été pour le profit des adultes... c'était évident..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :