• Moments de tendresse entre une mère et son enfant.

    sculpture-vaux-le-vicomte-5.jpg

     

    Pour la communauté, gérée par Sherry, "CASSE-TÊTE DE LA SEMAINE" ayant pour thème "recto-verso".

    vaux-le-vicomte-sculpture-5.jpg

     

    Petit interlude avant de retourner à l'intérieur du château de Vaux le Vicomte.

     

     

    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Site remarquable en Aveyron. Plusieurs clichés, toutefois sous un ciel bien gris. Dommage !

     

    La Statue des Marmots. Cette statue a été réalisée par le sculpteur Eric Valat et inaugurée le 26 juin 1999. Elle symbolise le nom donné aux habitants de St-Geniez, suite à une histoire qui fait part du sauvetage de deux enfants du quartier du "Puits de Lacan" grâce à la bienveillance d'une marmotte.

     

    L'histoire telle qu'on peut la raconter.

    "Au temps où la ville n'était qu'un hameau, deux enfants de Saint-Geniez-d'Olt avaient apprivoisé une petite marmotte recueillie en montagne.
    Un jour, l'orage menaçant, elle s'enfuit prise d'une grande frayeur vers les pentes boisées toutes proches. Aussitôt les enfants la poursuivent, et ne la rattrapent que bien plus tard sous un vrai déluge. Ils s'abritent pour la nuit dans une cabane et ne regagnent le village que le lendemain.
    Là, un triste spectacle les attend. Leur quartier a été dévasté par une crue soudaine du Lot, et leurs parents noyés. La marmotte, grâce à son sixième sens, avait flairé le danger et les avait sauvés.
    Recueillis par des voisins charitables, on va les appeler les Marmots. Par extension, ce terme va désigner les habitants du quartier, puis tous les villageois...
    Les anciens racontent, que certains soirs d'orage, on peut voir passer une petite marmotte pressée sur le Pont Vieux.".

     






    angle-de-vue-3

    Partager via Gmail

    39 commentaires
  • Je me suis amusée à prendre plusieurs clichés de cette statue. Le ciel bleu moutonné de blanc et les feuillages environnants de la place des Vosges, en ce mardi 16 août, m'ont encouragée à jouer avec mes objectifs. De plans larges, je suis passée aussi à des plans rapprochés. Sur l'une des photos, ce roi arbore un large sourire et son visage porte des traits féminins.

    Je vous laisse apprécier la majesté de cette statue !

     

    statue-louis-xiii-5049.jpg

     

    louis-13-5057.jpg

     

    louis-13-5056.jpg

     

    louis-13-5050.jpg

     

    louis-13-5052.jpg

     

    louis-13-5051.jpg

     

    louis-13-7807.jpg

     

    louis-13-7808.jpg

     

    louis-13-7809.jpg

     

    Mon  "ANGLE DE VUE"

    a recherché plus de particularité.

    Cliquez sur son nom en rose si vous êtes curieux !

     

    papillon 021

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  • Zoom sur les sculptures de Bruno Duboeuf. Un stand sur lequel je me suis attardée lors de la 2ème Edition du Festival "ARTISTES EN RETZ" du 28 mai à Villers-Cotterêts.

    J'ai pris plaisir à dialoguer avec ce créateur à l'imaginaire très particulier. Des éléments naturels qui vivent par leur transfiguration. Les formes et les couleurs façonnées et la perception de chacun débouche sur le partage des émotions.

    J'ai "composé" une mise en scène pour chacune des sculptures m'ayant procuré de l'émotion. J'ai vraiment adoré.

    Et vous, qu'en pensez-vous ?

     

    sculptures-nature-3392

     

    explications-3386

     

    galinette-3379

     

    ouralou-3389

     

    rhino-3390

     

    corps-3382

     

    taureau-3388

     

    gueule-cassee-3383

     

    flamenco-3381

     

    primitivo-3384

     

    Bruno Duboeuf habite à Chézy-en-Orxois, village à 2 km de chez moi. Il signe ses oeuvres du pseudo "DUB". En tant que "paysagiste", c'est dans la nature qu'il "découvre" les "formes" qui viennent frapper son imaginaire.

    Moi qui viens de "voir" et d'imaginer les gravures et sculptures dans les grottes préhistoriques du Périgord Noir, j'ai continué à stimuler mon imaginaire également avec ces oeuvres naturelles de toute beauté.

     

    Ses coordonnées:

    Bruno Duboeuf 6 rue du couvent 02810 Chézy-en-Orxois

    06 72 16 11 64 et 03 23 71 40 10

    bruno-dub@hotmail.fr

    fleurs_131.gif

    Un petit tour sur mon  "ANGLE DE VUE" !

    Cliquer sur son nom en rose pour accéder à mon second blog.

     


    fleurs_187.gif

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • "Dire que l'homme est un composé de force et de faiblesse, de lumière et d'aveuglement, de petitesse et de grandeur, ce n'est pas lui faire son procès, c'est le définir."

    (Denis diderot- écrivain et philosophe français- 1713-1784)

     

    Ce satyre adoucit son regard et l'accompagne d'une caresse. Désirs charnels à peine voilés.

     

    douceur-du-regard-7608.jpg

     

    BON ANNIVERSAIRE mon DANIEL !

     

    joyeux-anniversaire.gif

    Article pour la communauté de LAJEMY,

    le "casse-tête de la semaine" sur le thème "DOUCEUR".

     


    Partager via Gmail

    11 commentaires
  •  Les appartements royaux du premier étage abritent le musée des Beaux-Arts de Blois depuis 1869. Les huit salles et la galerie présentent un choix de peintures et de sculptures du XVIe au XIXe siècle ainsi que l'importante collection de ferronnerie du legs La Houssaye - Frank. La galerie regroupe un ensemble de tapisseries françaises et flamandes accompagnées de sculptures du XIXe siècle. Les cheminées ont été refaites à l'emblématique de Louis XII et d'Anne de Bretagne d'après le célèbre livre d'heures de la seine.

      C'est au château de Blois que ces sculptures sont présentées au public. Je n'ai les références que de quelques-unes seulement.

    DSC_4923-281_modifi--1-rec-copie-1.jpg DSC_4936-291_modifi--1-rec-copie-1.jpg

    DSC_4968-318-rec-copie-1.jpg

    DSC_4969-319-rec-copie-1.jpg

    DSC_5003-350_modifi--1-rec-copie-1.jpg

     

    j'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour les sculpteurs.

    J'espère que vous avez aimé ces quelques clichés !

     

    D'autres clichés sur "ANGLE DE VUE"

    Cliquez sur son nom en rose !

     

    Partager via Gmail

    35 commentaires
  • C'était lors de notre escapade avec Iris et Narcisse en ce 27 juillet dernier. Entre autre visite, nous nous sommes arrêtés devant cette sculpture un peu particulière portant un nom peu commun.

     

    Louis Dewailly, ancien maire d'Amiens, légua 25 000 francs à la commune pour qu'elle édifie une horloge permettant aux Amiénois de ne pas rater leur train.
    L'oeuvre est confiée à deux personnes : Charles-Emile Riquier qui crée le corps du monument et Albert Roze qui est chargé de l'ornement.
    Le corps est formé d'une flèche de style rococo surmontée d'une horloge à trois faces éclairées au gaz (par la suite, l'électricité remplacera le gaz).
    Roze adjoint à l'édifice une statue représentant une jeune fille à demi nue portant une branche de pommier. Elle est assise sur le socle. Les puritains se sentent offusqués mais les Amiénois lui trouvent rapidement un surnom à leur horloge, elle devient la

    " Marie Sans Chemise".
    Durant la seconde guerre mondiale, la statue est démontée et mise à l'abri alors que l'horloge reste debout au milieu des ruines. A la reconstruction de la ville, elle est abandonnée dans un terrain vague et disparaît.
    Une réplique exacte a été remise en place en 2000 et Marie Sans Chemise a retrouvé sa place sur le socle de l'horloge.

    (source http://www.guide-site-touristique.com/amiens.php )

     

    DSC4166-mgalweb

     

    DSC4170-mgalweb

     

    DSC4168-mgalwab

     

    DSC4169-mgalweb

     

    sculptures-1

     

    DSC4167-mgalweb

    Cet article était prévu pour la communauté de Muad "Le Musée à ciel ouvert", mais suite à des problèmes de droits d'auteurs, la communauté a été supprimée. Nous soutenons tous Muad et notre mobilisation a l'air de porter ses fruits quant au fait qu'il gardera son blog ouvert malgré tout.

    Voir l'article explicatif ici !

     

    Mon autre site "ANGLE DE VUE" ici !

     

    Partager via Gmail

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique