•  

    J'ai vu cette hirondelle dans notre campement dans la réserve de Thula Thula, en Afrique du Sud.

    Comme nous étions en début d'été (c'était le 3 décembre dernier), je pensais qu'elle venait d'autres pays où c'est l'hiver. Mais, en regardant sur Internet, les hirondelles vivent constamment dans les pays du Sud de l'Afrique sans migrer.

     L'hirondelle sud-africaine est une espèce des contrées ouvertes, elle préfère les plaines herbeuses, les savanes et les zones semi-arides Elle est toutefois limitée par la disponibilité des sites de nidification.

    L'hirondelle est originaire de l'Afrique Australe. Comme son nom l'indique bien, son aire de distribution est restreinte à l'Afrique du Sud, de la province est du Cap jusqu'au Natal en passant par l'état libre d'Orange et les savanes montagneuses du Transvaal. L'espèce niche également au Zimbabwe, juste au nord de Bulawayo, bien qu'on ait pas de rapports récents. L'aire de distribution s'est accrue en direction du Karoo, de la Namibie et du Zimbabwe après les années 1961 et 1962 qui ont été marquées par de fortes précipitations. (source oiseaux.net)

     

    Hirondelle sud-africaine

     

     

    BON DIMANCHE !

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  •  

    Sur le bord d'un plan d'eau, un héron cendré tendait son long cou.

    Le guide Victor a arrêté son 4x4 pour nous laisser le prendre en photo.

    Nous étions dans la réserve de Thula Thula en Afrique du Sud.

    Je n'ai pas recadré la photo pour vous montrer la beauté de la verdure environnante.

    Grande chance pour nous d'avoir un bush aussi vert !

     

    Héron cendré

     

     

    BON SAMEDI !

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    Ce tisserin masqué femelle a été vu, avec beaucoup d'autres, sur les berges de l'estuaire de St Lucia en Afrique du Sud. De nombreux nids étaient accrochés aux alentours.

     

    Ils vivent pour la plupart sur le continent africain, mais se trouvent également à Madagascar, à La Réunion (nommés "zoizeau bélier") et en Asie. Ils ont l'allure et la taille d'un moineau domestique, un bec fort, conique et pointu en son bout. Chez d'autres le mâle n'est semblable à la femelle qu'en plumage éclipse, revêtant un plumage aux couleurs brillantes lors de la saison de reproduction.

     

    Tisserin masqué femelle

     

     

    BON JEUDI !

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

    Cette photo a été prise sur Internet. La mienne, c'est la deuxième.

    Je n'ai vu qu'au dernier moment ce martin pêcheur huppé

    posé sur une brindille avant qu'il ne s'envole.

    Ma photo est floue.

    Sur le bateau, une employée indiquait quelque chose en anglais. 

    J'ai eu du mal à distinguer ce qu'elle voulait dire

    et n'ai pu cibler l'endroit dont elle parlait ni si c'était d'un oiseau.

     

    J'aurais tant aimé prendre cet oiseau de manière plus nette !

     

    Martin pêcheur huppé

     

    Martin pêcheur huppé

     

     

    BON DIMANCHE !

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    J'ai réussi à prendre un couple de vautours posés au sol.

    C'était dans la réserve de Thula Thula en afrique du Sud.

     

    Le vautour à dos blanc est un vautour typique, avec la tête et le cou plus ou moins recouverts de duvet blanc, des ailes très larges et une queue aux plumes courtes. Il a une collerette blanche autour du cou. Le dos blanchâtre de l’adulte contraste avec le reste du plumage sombre. Les juvéniles sont en grande partie sombres. C'est un vautour de taille moyenne; sa masse corporelle est de 4,2 à 7,2 kilogrammes; sa taille est de 78 à 98 cm de long et son envergure de 1,96 à 2,25 m. (source Wikipedia)

     

    Couple de vautours africains

     

     

    BON LUNDI !

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    C'est au loin, en contre-jour, que nos yeux ont distingué des oiseaux perchés.

    Victor, notre guide rangers, affecté à la réserve de Thula Thula, en Afrique du Sud, 

    nous a expliqué que c'étaient des ibis. Sans doute des ibis sacrés.

     

    L'ibis sacré est un oiseau de taille moyenne, de 65 à 75 cm, d'une envergure de 112 à 124 cm et d'une masse allant de 1 250 à 1 500 g. Son plumage est blanc, à l'exception de l'extrémité des ailes et du bas du dos, de couleur noire. Sa tête nue est également noire, comme ses pattes. Il possède un long bec recourbé très caractéristique. Le dimorphisme sexuel est absent. En revanche, les jeunes sont très facilement reconnaissable par la présence de plumes sur la tête et le cou qu'ils perdront entre l'âge de deux et trois ans.

    Cette espèce se nourrit de mollusques, de grenouilles, de lézards et de poissons mais aussi d'œufs et de poussins d'oiseaux.

    (source Wikipedia)

     

    Ibis perchés

     

     

    BON LUNDI !

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  •  

    Près d'un plan d'eau dans la réserve de Thula Thula, en Afrique du sud,

    j'ai été attirée par un oiseau au sol aux plumes blanches et noires.

    C'est un Vanneau armé, oiseau d'eau que je n'ai jamais rencontré.

    Le Vanneau armé a une dent en forme d'éperon camoufflée sous le plumage au niveau de la base de chacune de ses ailes et qui est utilisée pour le combat et la protection. Il possède un pelage noir recouvert d'un plumage à taches grises, noires et blanches.

    Les femelles sont en moyenne plus grandes et plus lourdes que les mâles.

     

    Séjourne-t-il parfois au Marquenterre en Baie de Somme où je vais régulièrement ?

    Je ne le crois pas si j'en crois son aire de vie:

    Cet oiseau fréquente les milieux humides, depuis l'Afrique australe à l'Angola, le Kenya et l'ouest du Mozambique.

     

    Vanneau armé

     

     

    BON JEUDI !

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique