• Humbles violettes

     

    La violette.

    Douce violette,

    Vierge humble et discrète,
    Fille de nos bois,
    Dis-moi dans quels songes
    Ainsi tu te plonges
    Sans joie et sans voix ?

    — Sans voix, non sans joie,
    Car Dieu m'en envoie :
    J'écoute un oiseau ;
    Son chant me fait fête,
    Et moi, fleur muette,
    Je me dis : c'est beau !

     

    Poète : Henri-Frédéric Amiel (1821-1881)

    Recueil : Grains de mil (1854).



    Humbles violettes

     

    bisous

     

     

    « Fleur de printempsMignonnes pâquerettes »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Mars à 05:15

    Adorables

    Je fais un petit passage sur tous mes blogs favoris afin de lire les articles en retard.
    Je ne commente pas ou peu car j'ai quelques difficultés avec le clavier.
    Bon week end (un peu de repos pour moi) et gros bisoux, chère monique

    2
    Samedi 25 Mars à 21:35
    erato:

    Une fleur que j'adore ! Le poème est magnifique .

    Douce soirée, bon dimanche , bises Monique 

    3
    Dimanche 26 Mars à 11:06

    Toujours belles où qu'elles soient.

    Merci pour cette page, Monique.

    Bisous et douce journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :