• ARTISTE-PEINTRE
    Daniela CODITA-MUHR, née à Bucarest eu sein d'une famille d'artistes, choisit très jeune de suivre le chemin tracé par son père, Pavel CODITA, peintre renommé qui sera le talentueux Conservateur puis Directeur du Musée Théodore Aman de Bucarest dans les années 50.

    Quelques dates marquantes de la vie de Daniela CODITA-MUHR :
    -1973 : Ecole des Beaux Arts de Bucarest.
    -1978 : Premier prix de sa promotion.
    -de 1978 à 1984, elle sera graphiste et illustratrice aux Editions « Arta Graphica ».
    -en 1984, grâce à une bourse d’études, elle rejoint la République Fédérale d’ Allemagne.
    -en 1985 : maîtrise de l’Art à la Sorbonne.
    -de 1986 à 2002 : elle s’illustre dans une série d’expositions à Paris.
    -en 1993, elle acquiert la nationalité française.
    -en 2002 : expositions à New-York puis à Berlin et en Thüringe.
    -en 2003 : New-York puis ensuite Londres, Berlin et Varsovie.
     
    Au début des années 1990, elle crée l’ ATELIER DE LA BAREDE à DAMMARD (02) à 6km de chez moi. Là, les expositions se succèdent : 1998 « paysages irlandais », 2000 « oiseaux cosmiques », 2001 « coqs et poules », sous le signe de la gaité et de la couleur. A l’époque, je suis allée voir son exposition.
    Ses toiles évoquent un sentiment profond pour la Nature. Paysagiste inventive, grande amoureuse des arbres, elle s’inspire des RELIEFS DOUX DE L’ORXOIS. Dammard est à 4km de Chézy-en-Orxois. Elle transcrit les aspects changeant de son ciel de traîne, des ocres et des rouges de cette terre. Les tons jaunes, orangers et verts ne la quittent jamais.

    image hébergée par photomaniak.com Daniela présente ses deux oeuvres de l'année en carte postale.
     
    En 2007, elle expose actuellement dans son atelier de la Barède. Voici un article du quotidien régional L’UNION qui titrait sur son expo, il y a quelques jours.

     Cette année, Daniela Muhr a souhaité dédier sa traditionnelle exposition, aux ateliers de la Barède, à deux de ses amis, disparus dans un accident de voiture en 2006 : « Chaque année, ils étaient là pour choisir, agencer les tableaux, les mettre en valeur. Ils m’ont toujours apprécié en temps qu’artiste et être humain. Ils m’ont soutenu dans les bons et les mauvais moments. C’est un hommage, à ma manière, à mes plus fidèles parmi mes fidèles amis. ». Une exposition très particulière sans aucune œuvre nouvelle : une sorte de rétrospective des genres abordés par l’artiste depuis dix ans. Et pourtant, depuis un an, Daniela Muhr a beaucoup créé, notamment une peinture murale de 4 mètres sur 2,20 m qui se trouve dans son salon. Les visiteurs ont pu quand même admirer l’œuvre sur carte postale, tout comme le Christ à l’autel, que l’artiste va exposer prochainement dans une église en Allemagne.
    Pour toute visite à l’atelier de la Barède appeler le 03.23.71.05.04.

    Partager via Gmail

    2 commentaires

  • Arrière-plan choisi

    image hébergée par photomaniak.com

    Le faon du 1er plan choisi

    image hébergée par photomaniak.com 

    Composition avec les deux photos

    image hébergée par photomaniak.com

    Passage original en noir et blanc

    image hébergée par photomaniak.com


    Partager via Gmail

    2 commentaires

  • Je vous soumets les paroles d'une chanson de Laurent Voulzy;
    CHANT
    final lors de la messe de mariage (hier) de 
    CLAIRE
    l'institutrice de notre village.

    Sur tous les blogs "spécifique PHOTOS", les fleurs tiennent une grande place.

    Si, elles pouvaient:

    "CHANGER LES ÂMES
    CHANGER LES COEURS AVEC DES BOUQUETS DE FLEURS
    LA GUERRE AU VENT
    L'AMOUR DEVANT
    GRÂCE A DES FLEURS DES CHAMPS.

     

                                                                      Laurent Voulzy   
    Le pouvoir des fleurs  
          Paroles: Alain Souchon

    <script language="javascript" type="text/javascript"> nomArtis="Laurent Voulzy"; rightfloat(); </script><script language="javascript" type="text/javascript"> d = new Date(); var contextmot = (typeof(nomArtis) != "undefined") ? nomArtis : ""; document.write ("<scr" + "ipt language="javascr" + "ipt" src="http://msn.ag6.tag.live-banner.com/1356_embed_paroles.js?LBt=" + d.getTime() + ""></scr" + "ipt>"); </script><script language="javascript" src="http://msn.ag6.tag.live-banner.com/1356_embed_paroles.js?LBt=1185114008312" type="text/javascript"> </script><script language="VBScript" type="text/javascript"> on error resume next MM_FlashCanPlay = ( IsObject(CreateObject("ShockwaveFlash.ShockwaveFlash." & MM_contentVersion))) </script>

    Je m'souviens on avait des projets pour la terre
    pour les hommes comme la nature
    faire tomber les barrières, les murs,
    les vieux parapets d'Arthur
    fallait voir
    imagine notre espoir
    on laissait nos cœurs
    au pouvoir des fleurs
    jasmin, lilas,
    c'étaient nos divisions nos soldats
    pour changer tout ça

    changer le monde
    changer les choses avec des bouquets de roses
    changer les femmes
    changer les hommes
    avec des géraniums

    je m'souviens, on avait des chansons, des paroles
    comme des pétales et des corolles
    qu'écoutait en rêvant
    la petite fille au tourne-disque folle
    le parfum
    imagine le parfum
    l'Eden, le jardin,
    c'était pour demain,
    mais demain c'est pareil,
    le même désir veille
    là tout au fond des cœurs
    tout changer en douceur

    changer les âmes
    changer les cœurs avec des bouquets de fleurs
    la guerre au vent
    l'amour devant
    grâce à des fleurs des champs

    ah! sur la terre
    il y a des choses à faire
    pour les enfants, les gens, les éléphants
    ah! tant de choses à faire
    moi pour
    te donner du cœur
    je t'envoie des fleurs

    tu verras qu'on aura des foulards, des chemises
    et que voici les couleurs vives
    et que même si l'amour est parti
    ce n'est que partie remise
    pour les couleurs, les accords, les parfums
    changer le vieux monde
    pour faire un jardin
    tu verras
    tu verras
    le pouvoir des fleurs
    y a une idée pop dans mon air

    {au Refrain, x2}

    changer les...
    Changer les cœurs...

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Pour remercier
    "Dame Nature" du beau temps qu'elle nous donne aujourd'hui.


    image hébergée par photomaniak.com


    image hébergée par photomaniak.com

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • De profil


    image hébergée par photomaniak.com

    De face

    image hébergée par photomaniak.com

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • En cherchant bien dans les coins et recoins.

    macros-d-en-bas-032.JPG
























    De la chenille ou de l'araignée, qui va l'emporter?

    macros-d-en-bas-095.JPG

    Minuscule insecte sur ce morceau de ciment.

    macros-d-en-bas-087.JPG

    Je me frotte le bout des pattes.

     

     

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Sur le site "e-sante.fr", le Docteur Catherine Solano publie cet article:



    Se respecter soi-même, c'est important Respect, c'est un mot qui revient souvent. J'ai envie de me sentir respecté par mon entourage. Mais ne faudrait-il pas déjà donner l'exemple et savoir se respecter soi-même… ? 

    Les comportements passifs sont négatifs Vous êtes dans une grande surface et vous faites la queue. Quelqu'un derrière vous vous demande tout à coup : "Est-ce que vous me laisseriez passer devant vous, je n'ai pas grand-chose dans mon caddie et je suis pressé…". Vous laissez cette personne passer. Que se passe-t-il dans votre tête ? Vous aviez tout votre temps et vous êtes content de rendre service ? Alors, tout va bien. Mais si vous aussi étiez pressé et que vous avez laissé faire cette personne parce que vous n'avez pas osé protester, alors la situation n'est pas excellente pour vous. Vous avez eu un comportement passif qui est dans le fond très négatif. Il signifie d'abord que vous ne savez pas suffisamment vous affirmer. Et cela, c'est très nocif pour vous. 
    D'abord parce que cela signifie que vous agissez peut-être souvent comme si vous pensiez : " Je ne suis pas quelqu'un d'important. Mon temps ne compte pas. N'importe qui, même quelqu'un que je ne connais pas, est plus important que moi. Je ne vaux pas la peine que l'on s'occupe de moi. Mes sentiments ne sont pas importants. Je suis prêt à les cacher pour que les tiens soient satisfaits… " C'est tout cela que cache cette attitude. Et c'est bien plus grave qu'un banal incident de la vie de tous les jours.
     
    Quand on agit en niant à soi-même ses propres sentiments, en faisant comme s'ils ne comptaient pas, on finit par penser comme on agit. On finit par penser que l'on ne compte pas et qu'il vaut toujours mieux laisser passer les autres devant. Eux le méritent et nous non ! C'est très toxique car cela revient à se mépriser soi-même. L'affirmation de soi a donc beaucoup d'importance, non seulement pour prendre sa place dans le monde, mais aussi pour se donner à soi-même, dans sa propre tête, une place importante. Car si l'on ne se respecte pas soi-même, comment pourrait-on se faire respecter par les autres, et comment pourrait-on même s'aimer ? 
    S'affirmer permet aussi de lutter contre la dépression… Et puis, une chose est certaine. C'est que les personnes qui ont un comportement de non-respect de soi, un manque d'affirmation important, sont beaucoup plus souvent sujettes à la dépression. Apprendre à s'affirmer est donc une méthode " antidépressive ". C'est en quelque sorte une mesure d'hygiène mentale.
     
    Alors, si cette situation vous est déjà arrivée, pensez à ce que vous auriez dû répondre. Répétez-le dans votre tête pour le tenir prêt à servir en cas de besoin. Tournez-le de manière à rester correct et respectueux. Car ce qui empêche souvent de dire " Non, je suis désolé, mais moi aussi, je suis très pressé ", c'est la peur de manquer de correction, de respect envers l'autre. Un comble quand on s'aperçoit que l'on en arrive à respecter plus que soi-même quelqu'un qu'on ne connaît pas. 16/07/2007 Dr Catherine Solano


    Cet article m'a interpellée. Combien de fois, je fais passer l'autre avant moi pensant à de la courtoisie, pensant ne pas faire preuve d'égoïsme.
    Finalement, cela revient à ne pas se respecter soi-même selon ce Docteur. 
    Ce manque d'affirmation, j'essaie de le combattre. Il y a en moi, un antagonisme entre le passif et l'actif. Je vais essayer d'être correcte et respectueuse et apprendre à m'affirmer plus pour mon bien-être mental.

    Dans votre quotidien, comment réagissez-vous?

    Partager via Gmail

    4 commentaires